/world/pacificasia
Navigation

700 tonnes de nitrate d'ammonium bloquées depuis 2015 dans un port indien

700 tonnes de nitrate d'ammonium bloquées depuis 2015 dans un port indien
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Près de 700 tonnes de nitrate d'ammonium, substance pointée du doigt dans la gigantesque explosion qui a ravagé Beyrouth mardi, sont bloquées dans un port d'Inde depuis 2015, ont indiqué vendredi les autorités locales.

Alarmées par la tragédie dans la capitale libanaise, qui a fait au moins 149 morts, 5000 blessés et des centaines de milliers de sans-abri, les autorités indiennes ont ordonné un passage en revue des substances dangereuses stockées dans les ports du géant de 1,3 milliard d'habitants.

Elles ont notamment été alertées sur la présence de 690 tonnes de nitrate d'ammonium stockées dans le port de Chennai, capitale régionale de l'État du Tamil Nadu (sud). Celles-ci se trouvent dans 37 conteneurs importés de Corée en 2015 par une entreprise indienne, mais saisies par les douanes au port.

Les douaniers locaux se sont voulus rassurants en affirmant que la situation ne pose pas de danger et qu'un processus de vente aux enchères est en cours pour se débarrasser de ce composant à risque.

«Les produits chimiques saisis sont stockés de façon protégée et la sécurité de la cargaison et du public est garantie compte tenu de la nature dangereuse de la substance», a déclaré dans un communiqué le département des douanes.

Le nitrate d'ammonium est un sel blanc et inodore utilisé comme base de nombreux engrais azotés sous forme de granulés, et a causé plusieurs accidents industriels dont l'explosion de l'usine AZF à Toulouse en France en 2001.

Selon les industriels, le risque d'explosion est minime quand les consignes de sécurité sont respectées, et une température élevée - d'un peu moins de 200 degrés - est nécessaire pour le brûler.

Les accidents industriels sont fréquents en Inde. En mai, une fuite de gaz dans une usine du sud du pays a ainsi fait 15 morts.

Le pays d'Asie du Sud a aussi connu la plus grande catastrophe industrielle de l'Histoire, avec la tragédie de Bhopal en 1984.

Un nuage toxique échappé d'une usine de pesticides du groupe américain Union Carbide dans cette ville du centre de l'Inde avait alors tué sur le coup 3500 personnes, et 25 000 autres étaient décédées les années suivantes.