/sports/hockey
Navigation

Les Coyotes se qualifient pour les séries éliminatoires

Coup d'oeil sur cet article

Un but de Brad Richardson en prolongation a permis aux Coyotes de l’Arizona de signer une victoire de 4 à 3 face aux Predators de Nashville, vendredi, à Edmonton, et de se qualifier pour le premier tour éliminatoire des séries de la Coupe Stanley. 

• À lire aussi: Place à la prochaine étape chez les Flames

• À lire aussi: Le Canadien cause la surprise et élimine les Penguins

Les Predators semblaient avoir échappé au pire lors de ce quatrième match de cette série qualificative en créant l’égalité avec 32 secondes à faire au temps réglementaire. C’est Filip Forsberg qui a forcé la tenue d’une période supplémentaire. Mais Richardson a réussi à mettre fin aux hostilités dès la sixième minute de la prolongation.

«Évidemment, j’étais assez excité [après ce but], et plein de pensées me sont venues en tête», a dit Richardson en entrevue au LNH.com. «On est passés à travers tant de choses ici. L’équipe devait prendre de la maturité et grandir. Maintenant, on dirait que tout le travail porte enfin ses fruits. Nous avons encore beaucoup de chemin à parcourir, mais on vient de franchir une étape importante, et ça fait vraiment du bien.»

Le gardien Darcy Kuemper a été l’un des grands artisans de cette victoire, lui qui a repoussé 49 des 52 tirs des Predators.

«Chaque fois que tu gagnes une série, c’est un grand accomplissement, a indiqué Kuemper. C’était un défi de jouer contre cette équipe. Ils ont tellement de talent. Mais nous nous sommes levés et nous avons été en mesure de gagner. Nous allons l’apprécier et commencer à nous concentrer sur la prochaine ronde.»

Un bon départ

Les Coyotes ont pris les devants à la fin du premier vingt grâce à un but de Michael Grabner. Ce dernier a profité d’un revirement à la ligne bleue adverse pour enfiler l’aiguille.

Phil Kessel a doublé l’avance des siens au début du deuxième engagement à l’aide d’un lancer sur réception. Encore une fois, les Coyotes ont profité de maladresses des Predators dans leur zone sur la séquence.

La troupe de John Hynes a répliqué peu de temps après avec le but de Matt Duchene. Viktor Arvidsson a créé l’égalité en milieu de deuxième période avec sa troisième réussite de la série.

Jordan Oesterle a redonné une priorité d’un but aux Coyotes en troisième période. Le défenseur a profité de la circulation devant le filet de Juuse Saros pour le surprendre à l’aide d’un tir des poignets. Saros a fait face à un total de 34 tirs.

«Il faut leur donner le crédit, a lancé John Hynes. Ils ont trouvé une manière [de gagner], et pas nous. Je crois vraiment que nous avons grandi mentalement dans cette série. Nous nous sommes accrochés. Lorsqu’on regarde comment l’équipe s’est comportée aujourd’hui dans un match qu’elle devait gagner, il n’y a pas eu de relâchement. On s’est battus, on s’est donné une chance, mais, malheureusement, nous n’avons pu trouver le moyen de gagner.»