/sports/golf
Navigation

Monstrueux «Kraken»

Bryson DeChambeau
Photo AFP Bryson DeChambeau

Coup d'oeil sur cet article

Avec une moyenne de coup de départ de 318 verges, le golfeur amateur sera frustré de lire que Bryson DeChambeau ne met pas toute la gomme.

• À lire aussi: Surprenante méthode de Tiger

• À lire aussi: Championnat de la PGA: Surprenant derby

Le parcours du TPC Harding Park ne le lui permet pas, selon ses propos. C’est donc dire que la plupart du temps, le puissant golfeur retient son monstrueux « Kraken ». Frustrant pour ses rivaux frappant 30 verges derrière lui... 

« Je ne frappe pas au maximum, car l’herbe longue pénalise beaucoup. J’essaie de garder la balle dans l’allée. Parfois, le risque n’en vaut pas la chandelle. Parfois j’ose, car je frappe loin. »

Le « Scientifique » a touché uniquement quatre des 14 allées vendredi, dans une ronde de 70. Malgré tout, il dit bien frapper. « Je ne lis pas bien les vents. Aujourd’hui (vendredi), c’est arrivé souvent. » DeChambeau a travaillé ses trajectoires dans le champ de pratique. 

Jeudi, le colosse avait brisé la tige de son bois de départ sur le tertre du septième. La nouvelle lui avait permis de passer de 320 à 340 verges. Monstrueux...