/sports/hockey
Navigation

Place à la prochaine étape chez les Flames

Place à la prochaine étape chez les Flames
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

À peine débarrassés des Jets de Winnipeg, les Flames de Calgary avaient déjà leur prochaine série en tête, jeudi soir, après avoir confirmé leur place en ronde des 16 des éliminatoires de la Ligue nationale de hockey (LNH). 

«Ce n’est qu’un pas en avant dans une longue course», a affirmé le gardien Cam Talbot après le gain de 4 à 0 de l’équipe albertaine.

«Nous savions que ce serait une série âprement disputée et je pense que c’était une bonne chose pour nous de disputer le tour qualificatif, a poursuivi celui qui a obtenu son premier blanchissage en séries depuis 2017. Nous allons être mieux préparés pour la suite. Les gars dans le vestiaire ont gagné de l’expérience lors de cette série. C’était un gros effort d’équipe et quelque chose dont nous avions besoin pour aller de l’avant.»

Selon l’attaquant Dillon Dube, la façon dont les Flames ont remporté le quatrième match face à leurs rivaux canadiens démontre qu’ils sont prêts pour la suite.

«Le simple fait d’avoir pris le contrôle de la partie tôt et d’avoir résisté à leur poussée est un grand pas pour nous. Ça prouve que nous sommes prêts pour le prochain tour», a indiqué l’auteur du premier but des Flames jeudi.

Les Jets et l’adversité

De leur côté, les Jets étaient évidemment déçus de la tournure des événements. L’entraîneur-chef Paul Maurice a toutefois tenu à souligner la force de caractère de ses patineurs.

«Je n’ai jamais vu une saison comme celle-ci, où nous avons affronté autant d’adversité sans abandonner, a-t-il dit. Nous devons évaluer notre performance en fonction des circonstances difficiles que nous avons vécues cette année.»

«Le sentiment que nous avons maintenant, c’est un vide complet, a poursuivi le pilote. Les séries, ce n’est rien. Nous allons pouvoir bénéficier de ce que nous venons de vivre dans quelques semaines ou mois. Certains de nos jeunes hommes seront plus forts et meilleurs avec cette expérience en éliminatoires.»

Lors des trois derniers matchs de la série contre Calgary, les Jets ne pouvaient pas compter sur les attaquants vedettes Mark Scheifele et Patrik Laine. Une situation qui a fait une différence, selon le capitaine du club manitobain.

«Je dirais que je suis fier et que je suis très déçu que le sort se soit acharné sur nous, a exprimé Blake Wheeler. Je ne dis pas que cette série se serait terminée autrement avec Mark et "Patty" – nous devons donner du crédit à Calgary –, mais j’aurais aimé jouer la série avec ces deux gars et voir comment cela aurait pu être différent.»