/entertainment/movies
Navigation

Un hangover à la française

Divorce Club
Photo courtoisie Arnaud Ducret et Francois-Xavier Demaison dans la comédie française Divorce Club.

Coup d'oeil sur cet article

Ceux qui connaissent bien l’humour délirant et pas très subtil du comédien et réalisateur français Michaël Youn ne seront pas dépaysés par sa nouvelle offre, Divorce Club, une comédie qui ne vole pas haut, mais qui parvient tout de même à provoquer quelques bons éclats de rire.

Sorti récemment en France, Divorce Club relate les déboires de Ben (Arnaud Ducret), un agent immobilier de Marseille qui vient de se faire larguer par la femme de ses rêves après cinq années de mariage. 

Déprimé, il croise par hasard dans une thérapie de groupe un ancien ami de jeunesse, Patrick (François-Xavier Demaison), qui vient lui aussi de se séparer de sa femme. Patrick, qui a fait fortune comme entrepreneur, décide d’inviter Ben à vivre avec lui dans sa luxueuse maison afin de pouvoir savourer ensemble leur nouvelle vie de célibataire. 

Au fil des partys bien arrosés, d’autres célibataires en quête d’aventures amoureuses viennent se greffer à ce club de divorcés. Sauf qu’entre-temps, Ben a fait la rencontre d’une charmante cliente (Caroline Anglade) qui lui a redonné un peu d’espoir en l’amour. 

déjanté

Vous l’aurez compris, cette comédie française à la Hangover (Lendemain de veille) propose une succession de sketches mettant en scène des quarantenaires qui multiplient les gaffes et les écarts de conduite dans des soirées de débauche. Divorce Club ne réinvente pas le genre (loin de là), mais Michaël Youn – qui joue aussi dans le film – a réussi à créer une comédie énergique et déjantée qui s’appuie en grande partie sur les talents comiques de sa joyeuse bande d’acteurs.  


Divorce Club

★★★

Une comédie de Michaël Youn

Avec Arnaud Ducret, François-Xavier Demaison, Frédérique Bel et Caroline Anglade. À l’affiche. 

Sur le même sujet