/sports/hockey
Navigation

Les Québécois propulsent les Golden Knights

Coup d'oeil sur cet article

En marquant l’ensemble des buts des Golden Knights de Vegas en temps réglementaire, Jonathan Marchessault et Nicolas Roy ont permis à leur formation de vaincre l’Avalanche du Colorado 4 à 3 en prolongation, samedi après-midi, dans la «ville-bulle» d’Edmonton.

• À lire aussi: Place à la prochaine étape chez les Flames

• À lire aussi: «Ce sont des montagnes russes» - Seth Jones

Conséquemment, le club du Nevada s’est assuré de terminer le mini-tournoi de l’Association de l’Ouest au premier rang et affrontera les Blackhawks de Chicago lors du premier tour des éliminatoires du circuit Bettman.

De son côté, l’Avalanche prend le deuxième échelon et se mesurera aux Coyotes de l’Arizona en ronde des 16.

«Ce que j’ai appris de notre équipe, c’est à quel point elle est déterminée à gagner la coupe Stanley, a indiqué l’entraineur-chef des Golden Knights Peter DeBoer à LNH.com. Les gars sont restés engagés pendant la pause, même si ce n’était pas clair à un certain point que le jeu allait reprendre. C’est une opportunité exceptionnelle de pouvoir compétitionner pour, ce qui est dans notre esprit, le plus grand trophée du sport professionnel.»

Tuch fait la différence

Dans l’affrontement du jour, Marchessault a touché la cible à deux reprises, alors que Roy a fait bouger les cordages une fois. C’est toutefois Alex Tuch qui a tranché le débat en surtemps.

«C’était notre objectif de terminer en tête, a dit Tuch. Je suis content de l’avoir eu (le but gagnant), mais ça m’importait peu qui allait compter. L’important c’est qu’on l’aille fait. D’obtenir le statut de première tête de série signifie beaucoup et, personnellement, c’est probablement l’un de mes buts les plus importants en séries éliminatoires.»

Marchessault pensait avoir inscrit le but gagnant en troisième période. Bénéficiant d’un tir de pénalité, il a battu le gardien Philipp Grubauer d’un excellent tir vif. Le numéro 81 a avait aussi été le premier à s’inscrire au pointage, alors que son équipe profitait d’un avantage numérique en deuxième période.

De son côté, Roy a amassé son premier but en carrière en séries éliminatoires. Pour ce faire, il bien manœuvré avec la rondelle et a pris son propre retour de lancer.

Les filets de l’Avalanche ont été les œuvres de Nathan MacKinnon, Joonas Donskoi et J.T. Compher. Ce dernier a atteint la cible avec environ une minute à faire au temps réglementaire.

Devant la cage des Golden Knights, c’est Robin Lehner qui a été préféré à Marc-André Fleury. Le Suédois a repoussé 32 des 35 rondelles qui ont été dirigées contre lui. Pour sa part, Grubauer a été testé à 26 reprises.