/sports/others
Navigation

Un coéquipier de Houle provisoirement 2e au Tour de Pologne

Un coéquipier de Houle provisoirement 2e au Tour de Pologne
AFP

Coup d'oeil sur cet article

L’équipe Astana, dont fait partie Hugo Houle, est parvenue à propulser Jakob Fuglsang provisoirement au deuxième échelon du Tour de Pologne, samedi, alors qu’il ne reste plus qu’une étape à parcourir. 

Après s’être classé quatrième vendredi, Fuglsang a terminé deuxième pour bondir de 23 échelons au classement général. Vainqueur de cette étape-reine, Remco Evenepoel de Deceuninck-Quick Step s’est échappé à environ 50 kilomètres de l’arrivée pour filer vers la victoire en solo, devançant ainsi Fuglsang par 1 min 48 s.

«Fuglsang a été un peu déjoué quand Evenepoel est parti sur le plat et un manque de coopération des autres équipes a fait en sorte qu’ils n’ont pas été en mesure de le rattraper», a raconté Hugo Houle, qui pointe au 31e rang de cette quatrième étape de 152,9 kilomètres.

Remco Evenepoel s’est ainsi emparé du maillot jaune et a dédié sa performance à son coéquipier Fabio Jakobsen, gravement blessé après avoir lourdement chuté au fil d’arrivée mercredi, en lever de rideau.

De son côté, Houle s’est dit déçu de sa performance, lui qui aurait bien aimé épauler ses coéquipiers Jakob Fuglsang et Ion Izagirre en fin de parcours pour rattraper le meneur.

«J’ai manqué de force pour suivre et je n’ai pas été capable de m’accrocher quand il le fallait. C’est dommage, parce que j’aurais pu aider pour la chasse. Je n’avais pas de superbes jambes aujourd’hui», a admis le Québécois.

Également en action, James Piccoli a été le plus rapide d’Israel Start-Up Nation, lui qui a fini au 44e rang (+9 min 24 s). Ce résultat a permis au Montréalais de grimper provisoirement au 38e rang du classement général.

Le Tour de Pologne prendra fin dimanche avec une cinquième et ultime étape de 188 kilomètres, de Zakopane à Cracovie.