/sports/hockey
Navigation

Des Flyers en mission

La troupe d’Alain Vigneault affiche le meilleur dossier de la LNH depuis le 12 janvier

HKN,HKO,SPO-WASHINGTON-CAPITALS-V-PHILADELPHIA-FLYERS
Photo d’archives Les Flyers de Philadelphie ont le vent dans les voiles depuis la mi-janvier.

Coup d'oeil sur cet article

Claude Julien a bien résumé la situation alors qu’il savourait l’élimination des Penguins, vendredi soir. « On va en avoir encore plein les mains », a-t-il lancé, faisant allusion au défi qui attendrait sa troupe au premier tour officiel des séries éliminatoires. 

• À lire aussi: Une égalité à briser entre le Canadien et les Flyers

• À lire aussi: Retrouvailles attendues entre Kotkaniemi et Hagg

C’est la réalité d’une équipe invitée à la dernière minute. Chaque adversaire potentiel représente un défi de taille.

Or, à ce moment, l’entraîneur-chef du Canadien ignorait qui du Lightning ou des Flyers croiseraient la route de son équipe. Ce sont finalement les représentants de la ville de l’amour fraternel, auteurs d’un parcours sans faille dans le tournoi à la ronde impliquant les quatre meilleures formations de l’Association de l’Est, qui seront les prochains adversaires des Montréalais. 

À première vue, la montée des Flyers au titre de première tête de série peut paraître un soulagement pour le Tricolore. Après tout, le Canadien n’est parvenu à vaincre le Lightning qu’une fois en huit matchs au cours des deux dernières saisons. En contrepartie, il est venu à bout des Flyers trois fois en six matchs, subissant deux revers en prolongation.

22-5-1

Toutefois, le Lightning, axé sur la vitesse, présente un style de jeu s’apparentant à celui des Penguins. De plus, les Floridiens risquent d’être privés de Steven Stamkos et de Victor Hedman dans la prochaine étape de leur parcours éliminatoire.

De leur côté, les Flyers, plus équilibrés, sont véritablement en mission. Depuis le 12 janvier, aucune équipe n’a été plus dominante dans le circuit Bettman. Au cours des deux derniers mois de la saison régulière, les hommes d’Alain Vigneault ont présenté un dossier de 18-5-1.

Une fiche impressionnante à laquelle se sont ajoutées les trois victoires du tour préliminaire de même que celle acquise lors de leur match préparatoire de juillet.

« Notre jeu d’ensemble nous a permis de connaître du succès. Nous voulions reprendre là où nous avions laissé. En tant qu’équipe, nous jouons bien sur la totalité des 200 pieds, notre défense est solide. Nous voulions continuer ce travail et nous appliquer à la tâche », a expliqué Shayne Gostisbehere.

Rien à la légère

La bonne nouvelle ou, à tout le moins, le point encourageant, c’est que le Canadien fait partie des cinq équipes à avoir battu les Flyers en temps réglementaire depuis le 12 janvier. C’était le 16 du même mois, dans un gain de 4 à 1.

Sauf que c’était Alex Lyon, et non Carter Hart, blessé, qui défendait la cage des Flyers. Sur la glace du Wells Fargo Center, Carey Price avait tout de même eu à se surpasser en stoppant 40 lancers.

Une chose est certaine. Les Flyers seront prêts.

« On va prendre les prochaines journées pour se préparer en conséquence. C’est l’équipe qui vient de battre les Penguins, une des meilleures formations de la LNH », a souligné Vigneault, après la victoire des siens contre le Lightning.