/sports/racing
Navigation

Du karting pour reprendre la main

Alexandre Tagliani va renouer avec la compétition après un an d’absence

Alex Tagliani
Photo courtoisie, Alexandre Tagliani Alexandre Tagliani a pu reprendre le volant cette semaine au circuit du Mont-Tremblant à bord d’un kart CRG.

Coup d'oeil sur cet article

Alexandre Tagliani effectuera sa rentrée dimanche prochain à l’occasion d’une épreuve de la série des camionnettes NASCAR au circuit routier de Daytona.

• À lire aussi: Un volant chez Kyle Busch

• À lire aussi: Top 15 pour Alex Labbé à Road America

Pour la deuxième fois de sa carrière, il se verra confier le volant de la Toyota Tundra numéro 51 préparée par l’écurie Kyle Busch Motorsports (KBM), cette même équipe qui fait courir Raphaël Lessard à temps plein en 2020.

La dernière présence de Tagliani en piste remonte au 25 août 2019 au circuit de Mosport, en Ontario, avant qu’un ennui de santé ne l’oblige à mettre fin à sa saison de course prématurément. 

On lui avait diagnostiqué une myocardite virale, une inflammation du muscle cardiaque causée par un virus, ce qui l’avait forcé à rater les trois dernières épreuves de la série NASCAR Pinty’s, toutes disputées en septembre.

Puis, en raison de la pandémie, la saison 2020, qui devait s’amorcer en mai dernier, a été retardée de plusieurs mois. Il a été annoncé, la semaine dernière, que la série canadienne ne comportera que six étapes (sous la forme de trois programmes doubles), toutes présentées en Ontario.

Les deux premières épreuves auront lieu samedi prochain au circuit de Sunset. La mauvaise nouvelle, c’est que Tagliani devra y faire l’impasse, retenu à Daytona. La bonne, c’est qu’il sera de la partie pour les quatre courses suivantes, prévues à Flamboro et à Jukasa respectivement.

« C’est dommage, a dit Tagliani, de manquer ces deux premiers rendez-vous, d’autant plus que j’avais remporté les deux dernières épreuves qui y avaient été présentées en 2015 et 2016.

« Mais, vous conviendrez, dit-il, que j’ai une bonne raison pour m’absenter. À Daytona, j’ai une autre chance de courir pour l’écurie de Kyle Busch. C’est une offre que je ne pouvais refuser. »

Lapcevich le remplace

Après entente auprès du propriétaire de son écurie en NASCAR Pinty’s, Scott Steckly, il a été convenu que Tagliani cédera son volant à Treyten Lapcevich, âgé de 16 ans à peine, pour les deux courses à Sunset.

« Il connaît bien le circuit pour y avoir connu du succès dans la catégorie des Late Models, a relaté Tagliani. C’est un bon choix. »

Treyten est le jeune frère de Caydon Lapcevich, qui avait été couronné champion de la série Pinty’s en 2016.

Pour reprendre la main, Tagliani s’est rendu au complexe du Mont-Tremblant, vendredi, pour participer à une séance d’essais intenses en karting.

« Ça ne se perd pas, affirme-t-il, quoique j’ai eu mal au cou le lendemain. Ces karts CRG sont très performants. C’est d’ailleurs avec cette marque reconnue que j’ai entrepris ma carrière. »

En avion privé

Tagliani s’envolera mercredi vers Morresville, en Caroline du Nord, où sont situés les ateliers de l’écurie Kyle Busch. Il en profitera pour procéder aux derniers ajustements de son siège et pour apprivoiser le circuit de Daytona à l’aide du simulateur de Toyota.

Puis, direction la Floride, samedi, en prévision de la course de dimanche.

« Je suis heureux de pouvoir compter sur un partenaire fidèle, a conclu Tagliani, en Vincent Chiara, propriétaire du Groupe Mach [une des plus importantes sociétés privées d’investissement immobilier au Québec] qui va faciliter mes déplacements.

« C’est à bord d’un avion privé que je vais pouvoir me déplacer. Je lui suis très reconnaissant. 

« Ça va me permettre de rentrer à Montréal dès dimanche soir, quelques heures après la course de Daytona. »