/sports/hockey
Navigation

Les Maple Leafs chassés de Toronto

Coup d'oeil sur cet article

Les Maple Leafs de Toronto ont été vaincus lors du cinquième et dernier match de leur série qualificative les opposant aux Blue Jackets de Columbus après un revers de 3 à 0, dimanche soir, au Scotiabank Arena. 

Les hommes de Sheldon Keefe subissent ainsi l’élimination, tandis que ceux de John Tortorella accèdent aux séries éliminatoires. Ces derniers affronteront en ronde des 16 le Lightning de Tampa Bay.

Les résidents des villes-bulles n’ont pas eu de chance cet été, alors que les Oilers d’Edmonton ont aussi dû plier bagage de leur Rogers Place après avoir été éliminés par les Blackhawks de Chicago.

Le gardien Joonas Korpisalo a été parfait devant la cage de Columbus, en remplacement d’Elvis Merzlikins, blessé. Le portier finlandais a résisté devant les 33 tirs des joueurs adverses pour aller chercher sa deuxième victoire de la compétition.

En plus de Merzlikins, les Blue Jackets se faisaient du souci à propos de l’état de santé du défenseur Zach Werenski. Celui-ci a finalement eu l’accord des médecins et a prouvé qu’il n’était nullement affecté par la douleur en marquant le premier but du match.

À 6 min 29 s de la première période, son tir a dévié sur le défenseur Tyson Barrie, avant de se frayer un chemin derrière Frederik Andersen.

Le jeune Liam Foudy en a ajouté au troisième vingt avec son premier but en carrière dans la Ligue nationale de hockey (LNH). Son filet a permis aux Jackets de mieux respirer en fin de rencontre, alors que l’équipe se défendait à 6 contre 5. Nick Foligno en a profité pour marquer dans un filet désert.

Andersen n’a fait face qu’à 22 tirs lors de ce match, en bloquant 20.

Des nouvelles de Jake Muzzin

Le défenseur des Leafs Jake Muzzin a été contraint de rater les trois dernières parties de la saison de l’équipe après s’être blessé lors du match numéro 2 face aux Jackets. Près de son filet, l’arrière était tombé la tête première contre le genou d’un adversaire et avait été sonné.

«Jake se porte bien, il retrouve enfin un peu de liberté, a indiqué à LNH.com l'entraîneur Sheldon Keefe, dimanche. Il est sorti de sa chambre d'hôtel ce matin pour la première fois et il a patiné. C'est évidemment positif, considérant ce par quoi il est passé.»

«Nous sommes chanceux de le voir récupérer aussi rapidement, car nous avons cru le pire lorsqu'on l'a vu sur la civière, a-t-il poursuivi. Alors c'est génial de le voir avec nous aujourd'hui.»

Le retour au jeu devra toutefois attendre à la saison 2020-2021.