/news/education
Navigation

Plan de réouverture des écoles: «C’est un excellent début»

Coup d'oeil sur cet article

La pédiatre et microbiologiste du CHU Sainte-Justine Caroline Quach juge que le nouveau plan de réouverture des écoles du ministre de l'Éducation, Jean-François Roberge, respecte «les grands principes de santé publique».

• À lire aussi: Rentrée scolaire masquée: les parents demeurent inquiets

• À lire aussi: Le masque obligatoire presque partout dans l’école

«Éventuellement, il va y avoir des cas, on ne pourra pas s’en sortir, souligne la Dre Quach, à QUB radio. Le principe des “classes-bulles” permet de mettre une classe en quarantaine, en cas d’éclosion, et à l’école de continuer à fonctionner en retirant les élèves de façon ciblée.»

Dès la cinquième année et jusqu’à la formation aux adultes, le port du couvre-visage sera obligatoire dès la prochaine rentrée scolaire.

Malgré son optimisme, la pédiatre juge que certains enjeux seront plus complexes que d’autres à gérer, notamment les interactions à la cafétéria.

«Là où je vois un enjeu, c’est les heures de lunch, ajoute-t-elle. Je pense que c’est un grand défi. C’est clair que, si on veut manger, le port du masque est impossible. On verra comment on peut garder les groupes séparés.»

Écoutez l’entrevue complète de Caroline Quach sur QUB radio: