/opinion/blogs/mechantsraisins
Navigation

Nos auteurs

CA_Patrick-DésyMathieu Turbide

5 cocktails «prêts-à-boire» pour terminer l’été en beauté

5 cocktails «prêts-à-boire» pour terminer l’été en beauté
Photo Courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Les cocktails prêts à boire n’ont jamais été aussi populaires. Longtemps considérés comme de vulgaires mélanges de sucre et d’alcool – ce qui est encore le cas pour une majorité, soyons honnêtes! – on en trouve de plus en plus qui se démarquent par leur approche «artisanale», en plus d’être créés ici, au Québec. En voici cinq que j’ai essayés et qui valent le détour. Dans tous les cas, prenez soin de servir ces cocktails prêts à boire dans un verre avec beaucoup de glaçons et accompagnez-les d’une belle tranche d’agrume (citron, lime, orange). Bref, c’est une belle façon de terminer vos soirées d’été.

Buvez moins. Buvez mieux. 

Spritz Les Îles, 14,80$ (4 x 250 ml) – Code SAQ 14399331 – 7% - Sucre 76 g/L

Créé par le groupe de Québécois à qui l’on doit l’excellente vodka White Keys, le rhum Sainte-Marie et le dry gin Portage, le Spritz Les îles, sorte d’Apérol de chez nous, est produit en partenariat avec la microdistillerie montréalaise Oshlag. Ce troisième lot qui vient de débarquer sur les tablettes de la SAQ est très réussi. L’amertume paraît plus fine et le sucre moins présent que dans les lots précédents. C’est énergique avec des arômes invitants d’écorces d’orange et de mandarine. Top! 

Les Spiritueux Iberville Amermelade Spritz, 13,60$ (4 x 355 ml) – Code SAQ 14398380 – 7% - Sucre 69 g/L

C’est sans doute la référence en matière de spritz au Québec. Créé par les Spiritueux Iberville, on y découvre ce qui se rapproche le mieux d’un spritz maison. Désaltérant avec une amertume maîtrisée et un équilibre impeccable. Beaucoup de bonheur pour les papilles. Un indispensable. 

Monsieur Cocktail Mojito aux fraises, 19,80$ (4 x 355 ml) – Code SAQ 14398726 – 7% - Sucre 69 g/L

De loin mon coup de cœur de l’été! Ceux qui me connaissent savent que je suis exigeant en matière de mojito. Il faut dire que j’ai eu le privilège d’avoir une formation de maître sur le rhum et les cocktails chez Bacardi, à Puerto Rico. Mais revenons à Patrice Plante, Monsieur Cocktail lui-même, et son étonnant coup de poker: opter uniquement pour des jus pressés à froid, un assemblage de rhums artisanaux de la Guyane et des Caraïbes et des huiles essentielles. Le résultat est remarquable. C’est frais, tonique, avec l’impression de boire un vrai mojito auquel on a ajouté du jus de fraise. Bravo! 

Les Subversifs Marie-Vic Gin Tonic Panais, 15,80$ (4 x 355 ml) – Code SAQ 14398401 – 7% - Sucre 69 g/L

Le gin tonique a le vent dans les voiles. Le gin est d’ailleurs l’alcool qui a connu la plus forte progression de ventes, l’an dernier, et l’engouement ne semble pas se tarir. Les Subversifs, ce sont eux derrière le gin Piger Henricus, l’un des premiers gins à avoir été distillés au Québec qui se distingue par l’utilisation du panais. La version prête à boire me paraît généreuse, voire un peu trop sucrée à mon palais, bien que délicieuse au niveau des saveurs. Personnellement, je m’en sers pour allonger un gin tonique maison. 

Cidre McKeown Rosé, 13,96$ + taxes (4 x 473 ml) – En épicerie et dépanneurs – 5,7% - Sucre n.d.

Nouveauté intéressante que ce cidre rosé proposé par McKeown. C’est bien sec, tout en montrant un côté fruité indéniable. La bulle est plutôt fine. Les parfums sont invitants: groseille, framboise et, évidemment, la pomme mûre. C’est frais, peu sucré et fort agréable. À servir bien frais et à siroter bien assis sur votre flamant rose gonflable.