/sports/hockey
Navigation

Séries LNH: les champions en titre s'écroulent face aux Canucks

Séries LNH: les champions en titre s'écroulent face aux Canucks
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Les Canucks de Vancouver ont marqué trois buts en troisième période pour finalement l'emporter au compte de 5-2, mercredi, et prendre les devants 1-0 dans leur série face aux Blues de St. Louis. 

Le capitaine des Canucks, Bo Horvat, a connu toute une soirée de travail avec deux buts, dont le filet d'assurance afin de mettre le match hors de la portée des champions en titre.

Le gardien des Canucks, Jacob Marstrom, a également contribué à la victoire des siens. Le Suédois de 30 ans a su multiplier les arrêts en repoussant 29 des 31 tirs dirigés vers lui.

Le Québécois David Perron a su trouver le fond du filet dans une cause perdante lors d'un jeu de puissance en première période.

Les champions en titre de la Coupe Stanley tenteront de créer l'égalité dans la série, vendredi, à Edmonton.

Les Canucks ont-ils trouvé la façon de vaincre les champions? 

Pour vaincre une équipe d’expérience comme les Blues de St. Louis en éliminatoires, les Canucks de Vancouver savent qu’ils ont besoin d’être très bons lorsqu’ils jouent avec un homme en plus.

«Nous avons vraiment passé beaucoup de temps à peaufiner notre avantage numérique lors des entraînements», a expliqué l’attaquant Elias Pettersson, mercredi soir, après la victoire de 5 à 2 des siens lors du premier duel de la série de quart de finale de l’Association de l’Ouest.

«Aujourd’hui [mercredi], nous avons amassé trois buts avec notre avantage numérique, et c’est énorme pour nous, a ajouté le jeune prodige suédois. C’est une arme importante à avoir et elle nous permet de remporter des matchs.»

Pettersson, J.T. Miller et Bo Horvat ont été les auteurs de ces buts. Le dernier a d’ailleurs inscrit un doublé dans cette partie.

«Je veux être à mon meilleur dans les matchs importants et je souhaite être celui qui fait la différence, spécialement à ce temps-ci de l’année, a clamé le capitaine des Canucks. Nous jouons contre les champions en titre de la Coupe Stanley. C’est facile de me motiver. C’est le genre de rencontre que je veux gagner.»

Encore du temps pour revenir

Justement, les Blues ont de l’expérience et n’ont pas appuyé sur le bouton panique après ce premier revers. À la place, ils ont louangé leurs adversaires.

«Nous savions que nous n’allions piétiner personne ici, a dit David Perron. Ils ont une bonne équipe et ils ont joué une bonne partie. Ils ont évidemment un excellent avantage numérique. J’ai trouvé que nous étions compétitifs. Nous nous sommes dit que nous devions toutefois lever la barre. Nous n’en avons pas fait assez, mais c’était un bon départ.»

C’est en troisième période que le premier affrontement contre les Canucks s’est joué, lorsque le club de la Colombie-Britannique a touché la cible à trois occasions.

«Nous savons très bien que nous devons être meilleurs en troisième, a indiqué Brayden Schenn. C’est évident que nous n’avons pas été assez bons. Nous allons trouver des moyens d’inscrire plus de buts. Nous n’avons pas eu le résultat escompté.»

Les Blues auront la chance d’être meilleurs vendredi, lors du deuxième affrontement.