/news/coronavirus
Navigation

COVID-19: une étude dévoile l’ordre d’arrivée des symptômes

Coup d'oeil sur cet article

On connaît les symptômes de la COVID-19, mais dans quel ordre se présentent-ils ? Des chercheurs californiens répondent à cette question dans l’espoir d’éclairer le public, mais aussi le milieu médical.

De manière typique, une personne qui attrape le coronavirus commencera par faire de la fièvre. Ensuite débuteront la toux et les douleurs musculaires. Suivront les nausées et/ou la diarrhée.

C’est du moins ce que démontre l’analyse de plus de 55 000 cas confirmés de coronavirus effectuée par des chercheurs de l’Université de Californie du Sud (USC) à partir de données colligées par l’Organisation mondiale de la Santé entre le 16 et le 24 février en Chine.

Ces résultats sont parus vendredi dans la revue scientifique Frontiers in Public Health.

On sait que le coronavirus cause une multitude de symptômes et que la COVID-19 affecte de manière très variée les patients. Certains tomberont très malades, alors que d’autres ne ressentiront aucun symptôme.

Pertinent

Le fait d’établir une trajectoire caractéristique de la maladie pourrait néanmoins être d’une grande utilité si cela incite les patients à aller se faire tester et à s’isoler, arguent les auteurs de l’étude.

L’ordre d’apparition des symptômes chez une personne pourrait également aider les médecins à exclure rapidement d’autres infections et à poser un meilleur diagnostic, plus rapidement, espèrent-ils.

« Cet ordre pourrait s’avérer particulièrement important quand des maladies cycliques comme la grippe vont chevaucher les infections à la COVID-19 », fait valoir Peter Kuhn, professeur de médecine à l’USC.

Les chercheurs californiens ont remarqué que les patients de la COVID-19 ont tendance à connaître des symptômes dans l’appareil digestif supérieur (causant de la nausée et des vomissements) avant d’en avoir dans l’appareil digestif inférieur (causant la diarrhée).

C’était le contraire lors d’épidémies précédentes causées par d’autres coronavirus, soit le syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS) et le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS), écrivent-ils.

« Étant donné qu’il existe maintenant de meilleures approches pour les traitements de la COVID-19, l’identification des patients plus tôt pourrait réduire le temps d’hospitalisation », a déclaré Joseph Larsen, auteur principal de l’étude.

Autres signes

Les principaux symptômes de la COVID-19 sont la fièvre, la toux et les difficultés respiratoires. À mesure que la pandémie a progressé durant le printemps, la perte du goût et de l’odorat a été identifiée comme un autre symptôme fréquent, notamment par une étude québécoise dirigée par le Dr Alex Carignan.

Plusieurs patients ont aussi fait état d’une fatigue intense associée à la maladie. Maux de tête, maux de gorge, et perte d’appétit sont d’autres symptômes possibles.

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres