/lifestyle/family
Navigation

La belle amitié de Sam et Genji

WE 0815 ANIMAUX 
Sam Breton et Genji, son akita inu
Photo courtoisie Sam Breton et Genji

Coup d'oeil sur cet article

Sam Breton possède un magnifique chien, un akita du nom de Genji qui lui ressemble plus qu’on ne pourrait le croire. 

1. Quelle est la raison qui vous a poussé à avoir Genji chez vous ?

J’aime les animaux depuis toujours, particulièrement les chiens. J’ai été élevé avec un chien à la maison et il était clair qu’il en serait de même quand j’aurais mon chez-moi.

2. Pourquoi avoir choisi ce nom ?

Ma blonde et moi voulions respecter ses origines japonaises. Ma copine a été inspirée par un jeu vidéo, Overwatch, dans lequel il y a un aventurier du nom de Genji. C’est elle qui a choisi cette fois. Il faut dire que c’était moi qui avais nommé nos deux poissons, Éloi-Luc et Armand-Paul. Ma blonde sentait donc le besoin de s’imposer pour le nom du chien.

3. Pourquoi êtes-vous plus « chat » ou « chien » ?

Je suis « chien ». Je n’ai rien contre les chats, mais je suis allergique. Mon chien vit des émotions et les exprime. On joue ensemble, on communique et il arrive à me faire comprendre comment il se sent. Son intelligence et sa compréhension de ce qui l’entoure me fascinent. 

4. Comment décrire en quelques phrases la personnalité de Genji ?

C’est une race de chien qu’on peut qualifier de primitive. Mon chien a un très gros caractère et est très dominant. Genji est calme, serein et très confiant. Il est territorial de nature, affectueux avec ses maîtres et la famille, mais plus distant avec les étrangers. Il est très indépendant. C’est aussi un chien fidèle avec une intelligence incroyable. Il est protecteur. Un akita est un chien très spécial. Il faut être ferme avec lui. 

5. Pouvez-vous dire « tel maître tel chien » ?

J’entends déjà ma blonde rire et dire : « C’est exactement ça ! » C’est ce qu’elle me dit souvent et elle a raison. Mon chien est comme moi et plus il vieillit, plus c’est vrai : je suis très protecteur, j’ai un gros caractère. J’ai ma garde rapprochée et n’entre pas qui veut dans mon cercle d’amis. J’aime la solitude, j’aime faire mes petites affaires.

6. Racontez-nous un de ses mauvais coups.

Genji n’a jamais fait de mauvais coups comme tels. Son tempérament calme et confiant ne l’amène pas à mordre ni à briser des choses. Il est plus du genre... sournois dans ses mauvais coups ! Par exemple, on lui demande de s’asseoir et de rester, car on ne veut pas qu’il entre dans la cuisine. Du coup, assurément, dès qu’on a le dos tourné, il avance discrètement, d’un pouce vers l’avant, tout en restant assis. Et 5 minutes plus tard, on réalise qu’il est assis au beau milieu de la cuisine !

7. Qu’auriez-vous aimé savoir avant d’obtenir Genji ?

Rien. Ma blonde et moi avions tellement lu et étudié la race qu’il n’y avait plus aucun secret pour nous. L’éleveuse a aussi pris le temps de bien nous expliquer la race et de bien nous connaître pour s’assurer de mettre son chien entre bonnes mains. 

8. En quoi votre animal peut-il être une source d’inspiration pour vous ?

Il fait réagir les gens dans la rue par sa beauté, sa prestance, ses comportements et son intelligence. Il me surprend chaque jour et me fait réaliser à travers ses agissements et les commentaires des gens que, tôt ou tard, il aura bel et bien sa place dans mon spectacle... 

9. Quel est son endroit préféré ?

Sa cage. Sa cage, c’est sa maison, son lit, son lieu de sécurité, son univers... 

À propos de Sam Breton :  

  • Humoriste, il est gagnant du prix « Découverte de l’année » au Gala Les Olivier (2019) ; 
  • Son spectacle intitulé Au pic pis à pelle a été mis sur la glace pendant le confinement ; 
  • Il participe au Projet parallèle, des soirées d’humour organisées pendant la COVID-19 ; 
  • Il a commencé son podcast Avec son Sam en pleine pandémie ; 
  • On peut l’entendre à l’émission L’été c’est fantastique ! au 107,3 FM Rouge.