/weekend
Navigation

Offre santé au dépanneur

WE 0815 Nutrition
Photo courtoisie Marie Lemieux à sa bannière Proxi de Sherbrooke.

Coup d'oeil sur cet article

Avec les vacances au sein de notre belle province, les longs trajets en voiture sont fréquents. Les arrêts au sein des dépanneurs pour s’abreuver et manger permettent de gagner du temps pour arriver à destination plus rapidement. Bien manger avec les choix disponibles au dépanneur, c’est possible ? Portrait de l’évolution de l’offre santé auprès de plusieurs bannières.

Chez Couche-Tard

Couche-Tard a souvent fait preuve d’innovation, notamment avec le projet pilote de distribuer les boîtes à cuisiner Cook it au sein de certains de ses points de service. Selon Kateryne Lortie, gestionnaire marketing chez Couche-Tard, l’offre alimentaire santé est en pleine croissance et la demande est bien présente. 

Des collations santé se sont ajoutées récemment, notamment des crudités, des coupes de fruits frais, des barquettes de fromage et raisins, du yogourt avec granola et des salades-repas. La pandémie a accéléré la demande pour les sandwichs frais et les mets préparés, qui ont connu une bonne croissance. 

« Afin de respecter les règles de la Santé publique, les ventes d’aliments sur le pouce (hot-dog et taquitos) ont cessé et il y a reprise progressive, toujours en respectant les normes en vigueur, depuis quelques semaines seulement », mentionne Mme Lortie. 

La gestionnaire explique que l’offre chez Couche-Tard est enlignée sur les demandes des consommateurs et que les efforts de mise en marché portent notamment sur la recherche de produits avec moins d’allergènes et d’additifs, qui affichent une courte liste d’ingrédients, avec une priorité sur le frais et les produits locaux. Rester à l’affût des tendances et des innovations du marché fait partie des lignes directrices de l’entreprise. 

Chez Proxi 

Le groupe Harnois Énergies a aussi pris un virage santé, surtout depuis janvier 2020. « Faire entrer les femmes et les jeunes pour s’approvisionner au sein du point de service est devenu un objectif, mentionne Stéphanie Coursol, coordonnatrice restauration et prêt-à-manger. 

Notre offre est de plus en plus variée et nous avons développé notre propre gamme Bon Appétit avec des sandwichs au pain multigrains, des salades de quinoa et pois chiches, des collations santé et une vaste gamme de prêt-à-manger frais, avec le moins d’additifs possible. L’offre Bon Appétit est disponible depuis juin dans 80 points de service (sur un total de 119). 

La réponse est bonne pour le prêt-à-manger en général, mais l’offre santé semble être une alternative recherchée par les consommateurs », indique Mme Coursol. Franchisée de Sherbrooke, Marie Lemieux est fière de gérer une bannière Proxi. Elle qui souhaitait ouvrir un magasin santé, elle s’amuse avec l’intégration de plusieurs produits sains dans son point de vente. 

Elle offre même les salades et sandwichs Crudessence ainsi que du Rise Kombucha. Ses collations santé sont aussi prisées. Pour cette entrepreneure, offrir de plus en plus de choix santé concorde parfaitement avec ses valeurs !

Chez Parkland

Parkland exploite les bannières Marché Express et Dépanneur du coin. Audrey Sylvain, gestionnaire nationale de catégorie, avoue que l’offre santé demeure restreinte au sein des bannières. 

La section « Collations santé » est composée de barres tendres et de barres protéinées essentiellement et l’entreprise mise sur des marques reconnues à l’international comme Cliff, Kind, Made Good et Kellogg’s. En réfrigéré, coupes de yogourt et fruits sont offerts. Tranquillement, la bannière Marché Express verra sa sélection de collations santé s’agrandir à travers le réseau avec un assortiment plus varié et une emphase sur les formats à partager., précise Mme Sylvain. 

La COVID a affecté à la baisse la vente de produits vendus en portions individuelles, comme les barres tendres, alors que les ventes de formats familiaux ont connu une croissance significative. Si les petits sacs de croustilles ont connu une baisse, les formats de grande taille étaient beaucoup plus populaires. Pas étonnant que 40 % des Québécois aient gagné du poids durant la pandémie. 

Mme Sylvain rapporte également que la section épicerie composée de produits de base (beurre d’arachide, lait et pain) a connu une hausse considérable. « Les habitudes d’achats en dépanneur ont changé de façon importante au cours des derniers mois, il a fallu ajuster l’offre pour répondre aux besoins des clients », conclut la gestionnaire. 


Pour des conseils en nutrition, visitez mon blogue : www.isabellehuot.com