/news/coronavirus
Navigation

Dernière mise à jour :

Suivez les derniers développements
Voir les derniers chiffres >

Québec

Nombre de cas

Canada

Nombre de cas

Monde

Nombre de cas

Décès

Une infirmière-chef suspendue après une éclosion dans un CHSLD

Coup d'oeil sur cet article

Une infirmière-chef d’un CHSLD de Saint-Charles-Borromée, où une éclosion est survenue dans les derniers jours, a été suspendue puisqu'elle n’aurait pas respecté les règles de base pour empêcher la propagation de la COVID-19.

• À lire aussi: Éclosion de COVID-19 dans un CHSLD de Lanaudière

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie de COVID-19

Au cours de la fin de semaine, elle aurait décidé de laisser travailler des employés autant dans la zone infectée que dans les autres départements.

Lorsque la direction a été saisie de cette affaire, elle a décidé de suspendre avec salaire l’infirmière-chef le temps de faire une enquête.

Le PDG du CISSS Lanaudière a expliqué qu’il n’était pas question de laisser passer cette erreur. C’est pourquoi des mesures disciplinaires ont été prises.

«La question de pas transférer d’une zone à une autre, il me semble que c’est évident. Je ne comprends pas ce qui est arrivé. C’est la grosse base», a pour sa part affirmé le président du syndicat des travailleuses et travailleurs du CISSS Lanaudière, Simon Deschenes.

La situation au CHSLD Parphilia-Ferland se dégrade alors que 25 patients sont atteints du nouveau coronavirus et qu’un patient est décédé pendant la fin de semaine. Il y a également six employés et trois stagiaires qui ont contracté la maladie.

Dans une entrevue accordée à TVA Nouvelles, le premier ministre François Legault a assuré que les PDG du réseau de la santé seront imputables pour les ratés dans leurs établissements. 

Un résumé pertinent de la journée,
chaque soir, grâce aux diverses
sources du Groupe Québecor Média.