/news/currentevents
Navigation

Trois fusillades sur une artère de Montréal

Trois personnes ont été blessées par arme à feu mardi

Coup d'oeil sur cet article

Ça joue dur sur le boulevard Henri-Bourassa Est alors que trois fusillades sont survenues à quelques heures d’intervalle, mardi, sur cette importante artère du nord de l’île de Montréal.

Il était encore trop tôt, mardi soir, pour savoir si les événements sont reliés.

Photo Martin Alarie

« Les enquêteurs vérifient cette piste. On ne ferme pas la porte à cette possibilité », a fait savoir l’agent Jean-Pierre Brabant, porte-parole du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

Un peu avant l’heure du dîner, un individu armé d’un fusil de calibre 12 tronçonné a ouvert le feu sur un client de 28 ans, à l’intérieur du Studio Inkut, situé sur le boulevard Henri-Bourassa Est, dans l’arrondissement d’Anjou.

Photo Agence QMI, Maxime Deland

C’est une fois rendu au deuxième étage du bâtiment commercial, où se trouve l’atelier de tatouage et de coiffure, que le suspect a tiré sur l’une des personnes présentes, l’atteignant à une jambe.

Le tireur a ensuite abandonné son arme sur les lieux avant de prendre la fuite.

Photo Martin Alarie

La victime a perdu énormément de sang, mais sa vie serait hors de danger selon l’agent Brabant.

Personne d’autre n’a été blessé lors de ce premier évènement.

Vers 19 h, deux hommes ont été blessés lorsqu’un tireur a fait feu au travers de la vitrine du commerce Golden Cutz, de l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville.

Photo Martin Alarie

Cette deuxième tentative de meurtre est survenue à environ 10 kilomètres de la première.

Autre salon de coiffure

Selon les premières informations, le suspect se serait rendu au salon de barbier du boulevard Henri-Bourassa Est, près de l’avenue Curotte, où il a ouvert le feu en direction de deux hommes qui se trouvaient à l’intérieur.

L’une des victimes, un homme de 36 ans, a été blessée par un projectile à une main, mais sa blessure ne mettait pas sa vie en danger, a précisé l’agent Brabant.

Un homme de 40 ans a aussi été touché, mais sa blessure était superficielle et il n’a pas eu besoin d’être transporté à l’hôpital.

Une fois sa tâche accomplie, le suspect aurait pris la fuite à pied vers le sud sur l’avenue Curotte.

Pratiquement au même moment, des coups de feu étaient tirés sur le boulevard Henri-Bourassa Est, à l’angle de l’avenue de l’Hôtel-de-Ville. Des douilles ont été retrouvées au sol, mais aucune victime ne s’était manifestée.

En soirée, le SPVM était toujours à l’œuvre pour tenter d’élucider ces trois fusillades.