/misc
Navigation

GNL-Québec: pas plus rentable qu’écologique

Coup d'oeil sur cet article

Le gouvernement Legault vient d’annoncer qu’il ne s’impliquera pas seul dans le projet de gaz naturel liquéfié GNL-Québec. Il devrait refuser de toute façon, car c’est un mauvais choix économique autant qu’écologique.

Pas rentable

Ce projet qui nécessite la construction d’un gazoduc de 780 km peine à trouver des investisseurs. Ceux-ci doutent de sa rentabilité.

Le fonds Berkshire Hathaway du milliardaire Warren Buffett est du nombre. Il a renoncé à injecter les 4 milliards annoncés. Si les investisseurs avisés jugent qu’il s’agit d’un projet trop risqué, pourquoi y jouerait-on l’argent de contribuables ?

Le Saguenay peut faire beaucoup mieux pour créer de la prospérité que de se laisser manipuler par les intérêts financiers américains qui sont derrière GNL-Québec. Surtout que plusieurs d’entre eux sont installés dans des paradis fiscaux selon l’Institut de recherche et d’informations socioéconomiques (IRIS).

Pas écologique

S’il est vrai que la combustion de gaz naturel émet moins de gaz à effet de serre (GES) que le charbon et le mazout, cela ne fait pas de GNL-Québec un choix écoresponsable.

Une fois sur le marché, ce gaz pourrait aussi bien remplacer des énergies beaucoup plus écologiques, telles que le solaire, l’éolien et la géothermie.

Qui plus est, ce gaz serait principalement issu de fracturations hydrauliques, une méthode très polluante, surtout pour l’eau. Il engendrerait aussi d’importantes émissions de méthane le long de son parcours depuis l’Alberta.

Selon les experts gouvernementaux, les émissions de GES liées au projet atteindraient plus de huit millions de tonnes par année. L’équivalent d’ajouter 3,3 millions de voitures sur les routes au pays. C’est déjà trop !

Que dire de l’impact des méthaniers sur la biodiversité du magnifique fjord du Saguenay. Leurs passages poseraient un risque immense pour les bélugas, une espèce déjà en péril.

Si l’on veut faire du Québec un modèle, investissons dans nos entreprises locales qui sont capables de créer de la richesse tout en protégeant l’avenir de nos enfants.