/news/coronavirus
Navigation

Dernière mise à jour :

Suivez les derniers développements
Voir les derniers chiffres >

Québec

Nombre de cas

Canada

Nombre de cas

Monde

Nombre de cas

Décès

Un rapport d’ici un an sur la première vague de COVID-19

La commissaire à la santé Joanne Castonguay fera enquête

Coup d'oeil sur cet article

Québec demande à la commissaire à la santé et au bien-être, Joanne Castonguay, de lui produire d’ici le 1er septembre 2021 un rapport sur la gestion des soins offerts aux aînés pendant la première vague de COVID-19. 

• À lire aussi: COVID-19: le Québec, de cancre à champion de la lutte contre la pandémie?

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, en a fait l’annonce au sortir de la réunion hebdomadaire du conseil des ministres. 

Le mandat confié par le gouvernement à la commissaire Castonguay portera plus particulièrement sur la performance du réseau de santé québécois dans les milieux de vie pour aînés, dont les CHSLD, où la crise a fait le plus mal.

Son enquête sera complémentaire à celles du coroner, déjà entamées dans différents dossiers, dont celui du CHSLD Herron de Dorval, ainsi qu’à celle de la Protectrice du citoyen annoncée en mai dernier.

« Je pense que, non seulement pour notre gouvernement, mais pour les Québécois, c’est important de faire la lumière sur ce qui est arrivé [pendant la première vague] », a soutenu le ministre de la Santé, Christian Dubé, lors d’un point de presse à l’Assemblée nationale.
Photo Simon Clark
« Je pense que, non seulement pour notre gouvernement, mais pour les Québécois, c’est important de faire la lumière sur ce qui est arrivé [pendant la première vague] », a soutenu le ministre de la Santé, Christian Dubé, lors d’un point de presse à l’Assemblée nationale.

Pas de commission d’enquête

Même s’il ne s’agit pas d’une commission d’enquête à proprement parler, Mme Castonguay aura tout le loisir d’en suggérer une si elle le juge nécessaire, a assuré M. Dubé.  

  • ÉCOUTEZ la chronique politique d'Emmanuelle Latraverse avec Mario Dumont à QUB radio:   

« C’est une enquête qui se veut indépendante, a-t-il souligné. [...] Elle est en place maintenant et elle peut commencer le travail maintenant. »

« Pourquoi ne pas aller de l’avant avec une véritable commission d’enquête », a soulevé la chef libérale Dominique Anglade, lors de l’étude des crédits budgétaires du conseil exécutif.

« [Ne] perdons pas de temps, arrêtons de tourner en rond et demandons une commission d’enquête », a lancé à son tour le chef péquiste par intérim, Pascal Bérubé.

« On a voulu avoir un format qui va nous permettre de donner des résultats rapidement », a défendu François Legault.

Selon le premier ministre, déclencher une commission d’enquête n’aurait fait que « pelleter en avant » des problèmes qui requièrent des actions rapides.

Photo Simon Clark
Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

Trois experts

Entrée en fonction le 6 janvier dernier, Joanne Castonguay a été nommée au poste de commissaire à la santé le 19 décembre dernier par le conseil des ministres. Il s’agit de la fille de l’ex-député et ex-sénateur Claude Castonguay, souvent surnommé « le père de l’assurance maladie ».

Économiste de profession, Mme Castonguay est spécialisée dans l’étude des systèmes de santé. Elle a notamment enseigné au Pôle santé HEC Montréal. Elle sera appuyée pour ses travaux par deux autres experts, soit l’économiste en santé Anne Lemay et Jean-Louis Denis, professeur à l’Université de Montréal. 

« Cette pandémie nous a tous affectés profondément, a déclaré Mme Castonguay, dans un communiqué. Elle a révélé des failles importantes de notre système, notamment dans sa capacité à réagir avec diligence en moment de crise. Nous devons apprendre de ces événements. »

« En toute indépendance, nous tâcherons d’être à la hauteur des attentes de la population, qui cherche des réponses informées à ses questions concernant ce qui a causé la situation dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées », a-t-elle ajouté.  

Qui est Joanne Castonguay      

La commissaire à la santé et au bien-être, Joanne Castonguay.
Photo courtoisie
La commissaire à la santé et au bien-être, Joanne Castonguay.
  • Entrée en fonction en tant que commissaire à la santé et au bien-être le 6 janvier 2020  
  • Économiste de profession  
  • Fille de l’ex-député et ex-sénateur Claude Castonguay, souvent surnommé « le père de l’assurance maladie »  
  • Auteure de plusieurs publications sur la gouvernance des systèmes de santé  
  • Ex-professeure au Pôle santé de HEC Montréal  
  • Titulaire d’une maîtrise en sciences économiques de l’Université de Montréal et d’un baccalauréat ès arts et sciences en économie et informatique de l’Université York    

APPEL À TOUS

Vous avez vaincu la COVID-19? Le Journal est à la recherche de personnes guéries du coronavirus et qui aimeraient témoigner.

Écrivez-nous à scoop@quebecormedia.com

Un résumé pertinent de la journée,
chaque soir, grâce aux diverses
sources du Groupe Québecor Média.