/entertainment/music
Navigation

Le combat de Franck Olivier

Le chanteur belge de 71 ans souffre d’un cancer rare

Franck Olivier
Photo courtoisie Profondément attaché au Québec, le chanteur Franck Olivier a vendu, l’an dernier, la maison de Saint-Sauveur qu’il possédait depuis 21 ans.

Coup d'oeil sur cet article

Chanteur très attaché au Québec – il a possédé une maison dans les Laurentides durant 21 ans –, le Belge Franck Olivier souffre d’une forme rare de cancer. Loin de s’apitoyer sur son sort, il espère s’en sortir et revenir « chanter pour [ses] amis québécois », a-t-il mentionné au Journal.

Considéré comme un « chanteur de charme », Franck Olivier fait carrière des deux côtés de l’océan depuis plus de 30 ans. En 1991, il avait notamment collaboré au tout premier album de Lara Fabian, qui avait lancé la carrière de la jeune chanteuse au Québec.

S’étant fait plus rare parmi nous ces dernières années – ses derniers concerts ici remontent à 2014 –, Franck Olivier continuait de se produire régulièrement sur scène en Europe.

C’est lors d’une visite chez le médecin en novembre 2019 que le chanteur a appris qu’il avait une tumeur au foie. En janvier, il se retrouvait aux soins intensifs pour être opéré.

Les mois suivants, on lui a découvert des métastases au foie et au poumon. « Quand on m’a annoncé ça, je comptais les jours, mentionne Franck Olivier en entrevue avec Le Journal. Un être normal pouvait tenir trois mois... »

Le chanteur était atteint d’un cholangiocarcinome, qui est un cancer rare des voies biliaires. « C’est un cancer qui est un des plus virulents », indique sa femme, Marcelle Alexis.

Parce qu’il n’avait rien à perdre, Franck Olivier a alors décidé de donner son nom pour participer à une étude américaine qui utilise un nouveau traitement médical appelé Infigratinib. 

Et déjà, après seulement deux semaines de traitement, les résultats semblent très positifs.

« On vient d’apprendre que le taux des métastases a chuté de 60 %, dit le chanteur. Les niveaux de potassium et des enzymes hépatiques sont aussi revenus à la normale. C’est extraordinaire ! »

« On ne baisse pas les bras »

Le chanteur souhaitait partager son histoire avec Le Journal « pour dire à tous les amis québécois qui souffrent de la même chose qu’il y a de l’espoir, qu’il y a un combat à mener. On ne baisse pas les bras. [...] Je ne cherche ni de la pitié ni de la compassion. Je ne cherche pas de la publicité. Je n’ai plus besoin de ça. »

Alors qu’au printemps, Franck Olivier pensait ne pas se rendre à son 72e anniversaire, qui aura lieu le 26 août, voilà qu’il songe maintenant à remonter sur scène.

« On croit toujours que ça n’arrive qu’aux autres, qu’on est éternel, qu’on est solide. Oui, ça m’a ébranlé très fort dans les premiers jours. J’étais perdu. J’ai préparé mon testament, j’ai fait de l’ordre dans mes papiers. »

« Si j’ai encore cinq ou six ans à vivre, je pourrai remonter sur les planches et chanter pour mon public. Oui, je vais revenir au Québec chanter pour mes amis québécois. Je vais me battre jusqu’au bout. »

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.