/news/health
Navigation

COVID-19: près de 18 M$ en aide d’urgence pour la santé mentale

Coup d'oeil sur cet article

QUÉBEC | Les organismes communautaires œuvrant en santé mentale au Québec vont se partager une aide financière d’urgence de 17,6 millions $ pour rehausser les services dans le contexte de la crise sanitaire.

C’est le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, Lionel Carmant, qui en a fait l’annonce jeudi en précisant que l’aide s’inscrit dans le cadre du Plan d'action: services psychosociaux et services en santé mentale en contexte de COVID-19.

Depuis le début de la pandémie, 15 % des Québécoises et des Québécois disent vivre une détresse psychologique problématique, comparativement à 2 % auparavant, selon les chiffres de Québec.

L’aide financière est rétroactive au 1er avril dernier et s’étendra jusqu’au 31 mars prochain.

«Une pandémie de l'ampleur de celle que nous traversons a une incidence majeure sur la dépression, le trouble de stress post-traumatique et la détresse chez de nombreuses personnes plus vulnérables», a indiqué le ministre Carmant.

«Cette aide vient donc répondre à un besoin crucial qui doit être comblé rapidement, et à plus long terme également, a-t-il ajouté. Je remercie les organismes qui œuvrent auprès des personnes qui vivent des moments difficiles, pour l'expertise de leurs équipes ainsi que pour leur engagement sur le terrain, et je leur réitère mon appui et celui de notre gouvernement.»

APPEL À TOUS

Vous avez vaincu la COVID-19? Le Journal est à la recherche de personnes guéries du coronavirus et qui aimeraient témoigner.

Écrivez-nous à scoop@quebecormedia.com

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.