/finance
Navigation

Entente de principe au Port de Montréal

Entente de principe au Port de Montréal
Joël Lemay / Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Une entente de principe a été conclue ce matin entre le syndicat des «vérificateurs» du Port de Montréal et l’Association des employeurs maritimes (AEM). 

• À lire aussi - Débardeurs: les parties s’entendent sur une trêve

Dans une déclaration officielle, la partie patronale affirme que le «comité exécutif des vérificateurs soumettra pour vote cette entente à ses membres» lors d’une assemblée prévue, le lundi 24 août prochain. 

Au nombre de 175, les vérificateurs sont représentés par l’Association internationale des débardeurs (AID). Ces derniers, sans contrat de travail depuis 2018, sont des débardeurs ayant pour responsabilité particulière la direction logistique des chargements et déchargements des conteneurs.

Au début des négociation, leur président Ian Mulcahy, avait expliqué au Journal se préoccuper de l’avancement de la technologie et de la robotique. Ces progrès pourraient mener à l’élimination progressive de leurs fonctions et tâches.

Plus de détails suivront.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.