/sports/racing
Navigation

Un programme double pour Alex Labbé à Dover

Coup d'oeil sur cet article

Alex Labbé poursuit son parcours en série Xfinity en fin de semaine à l’occasion d’un programme double qui aura lieu samedi et dimanche sur le tracé de Dover, dans l’État du Delaware.

En raison de la pandémie et pour rattraper le temps perdu, les pilotes sont appelés à disputer deux courses en 24 heures pour la troisième fois de la saison.

« Ce n’est pas évident pour de petites équipes comme la nôtre de courir dans un intervalle de temps aussi court, a expliqué Labbé, en entrevue téléphonique avec Le Journal. Comme nous n’avons qu’une seule voiture à notre disposition, il faudra jouer de prudence lors de la première course. »

Le coup d’envoi des deux épreuves sera respectivement donné à 12 h 30 samedi et à 13 h 30 dimanche. Le Québécois s’élancera de la 19e place sur la première grille de départ.

Résultats mitigés

Labbé n’a pas connu les succès escomptés lors des deux premiers programmes doubles présentés sur les circuits de Homestead, en Floride, et de Sparta, au Kentucky, plus tôt cette saison. Son meilleur résultat (23e rang) a été inscrit lors de la deuxième épreuve à Homestead.

« Ça n’a pas été tellement fructueux, mais notre voiture est beaucoup plus performante récemment. Je suis plus confiant. » 

Labbé compte trois tops 10 en 19 départs cette année dans la série Xfinity, dont le dernier (8e) a été obtenu en juillet sur le circuit routier d’Indianapolis.

Piste ovale très rapide

La piste de Dover, communément appelé le « Monster Mile » est un tracé ovale très rapide de 1,6 km.

« J’ai toujours bien roulé là-bas, dit le pilote de 27 ans. C’est un endroit où la sensation de vitesse est incroyable. On y trouve deux courtes lignes droites et des virages très inclinés.

« Notre problème, c’est qu’on n’a toujours pas de séances d’essais libres et de qualifications en raison de la COVID-19. C’est un défi à chaque course », affirme le porte-couleurs de l’équipe DGM dirigée par le Québécois Mario Gosselin.

Nouveau partenaire

Labbé devrait avoir de bonnes nouvelles à annoncer sous peu, nous informe-t-il. Un nouveau partenaire québécois, dont il ne peut révéler l’identité pour l’instant, viendra l’appuyer pour quatre épreuves d’ici à la fin de la saison.

« On parle ici d’un commanditaire majeur qui nous permettra d’être beaucoup plus compétitifs, avance-t-il. Jamais notre équipe ne bénéficiera d’un budget aussi important pour aller aux courses. »

Cet appui financier inespéré pourrait permettre à l’équipe DGM de se porter acquéreur d’un bolide préparé par une écurie de pointe.

« On regarde toutes les possibilités, et c’est très prometteur », de conclure Labbé.