/weekend
Navigation

Jeux de société: moderne ou classique

Coup d'oeil sur cet article

Pour bien des gens, les jeux de société se résument aux classiques, que ce soit le Monopoly, Clue, Risk ou encore Battleship.

Pourtant, on l’a déjà écrit dans cette chronique, le monde ludique a connu une véritable révolution au cours des vingt dernières années.

Les jeux modernes sont plus courts, plus stratégiques et dépendent surtout beaucoup moins de la chance.

Et même lorsque l’élément chance est très présent, il est possible de le gérer pour en diminuer l’impact sur l’expérience de jeu.

Nous allons donc vous proposer une alternative pour trois classiques. Dans un premier temps, Les aventuriers du rail pourra, dans une certaine mesure, remplacer le jeu de Serpents et échelles. Vraiment très futé ! sera une alternative très agréable au Yum et au Yahtzee pendant que Wits & Wagers viendra combler l’envie de jouer à Quelques arpents de pièges

Les aventuriers du rail

Photos courtoisie
  • 2 à 5 joueurs
  • 8 ans +
  • 30-60 minutes

Oui, on propose de remplacer un classique par un autre puisque depuis sa sortie en 2004, le jeu d’Alan R. Moon s’est vendu à des millions d’exemplaires et a généré une foule de versions et de nouvelles cartes pour renouveler l’expérience de jeu.

Ce n’est pas exactement comme les Serpents et échelles, mais ça demeure un jeu de progression, une course vers la victoire.

Dans ce jeu, votre but est de construire un réseau ferroviaire en reliant des villes les unes aux autres dans l’espoir de faire la plus longue ligne, ce qui vous procurera un boni en fin de partie.

Le principe est tout simple, ce qui en fait un excellent jeu d’entrée pour les plus jeunes. Un enfant de quatre ou cinq ans pourra très bien jouer à ce jeu aux règles courtes et faciles à comprendre.

Le plateau de jeu représente un pays avec des villes et des petits espaces entre elles pour y placer vos pièces de train. Les cases ont des couleurs différentes et pour compléter les segments, il faudra jouer le nombre de cartes nécessaires dans une couleur donnée, ce qui vous fera marquer des points qui augmenteront en fonction de la distance entre les villes reliées.

À son tour, le joueur pourra prendre des cartes, choisir de nouveaux billets de destination ou encore compléter un segment. 

C’est un jeu qui ne réinvente évidemment pas la roue, mais il y a tout de même un élément de stratégie puisque le nombre de lignes entre chaque ville est limité. Il faut donc être plus rapide que les autres joueurs, sinon il faudra trouver un autre chemin, plus compliqué, pour remplir un billet de destination, faute de quoi les points qui y sont associés seront perdus en fin de partie.

Un petit plaisir ludique simple qui va plaire à toute la famille. 

Vraiment très futé !

Photo courtoisie
  • 1 à 4 joueurs
  • 10 ans +
  • 30 minutes

Le Yum et le Yahtzee deviennent vite redondants et dépendent beaucoup trop de la chance, de sorte que les parties finissent souvent en queue de poisson et peuvent être frustrantes.

Même si Vraiment très futé ! ne peut éviter l’écueil du facteur chance puisque c’est un jeu de dés, il le contourne plutôt habilement en permettant au joueur de contrôler plusieurs variables.

Tout commence par six dés de couleurs, dont un blanc qui est un joker. Les dés rose, argent, jaune, bleu et vert possèdent tous leur propre façon de faire des points et c’est ce qui est intéressant.

Le sel du jeu repose sur le fait que ce sont les décisions du joueur qui vont déterminer ce qu’il pourra faire ensuite.

Explication. Lors de son tour de jeu, le joueur lance les six dés. Il en choisit un qu’il pose sur sa feuille de jeu. Tous les dés de valeur inférieure iront sur un petit plateau argenté. Il ne pourra plus les utiliser jusqu’à la fin de son tour. Il est possible de lancer les dés jusqu’à trois fois, pour autant qu’il reste des dés à lancer. À la fin du tour du joueur, les autres joueurs pourront choisir un dé placé sur le petit plateau argenté et l’inscrire sur leur feuille.

Car il faut le préciser, Vraiment très futé ! est ce qu’on appelle un roll and write. On joue les dés et on note tous les effets sur une feuille que l’on a devant soi.

Ce qui est le plus intéressant dans le jeu, c’est qu’il y a des bonis partout sur la feuille qui permettent de jouer des coups supplémentaires, de relancer les dés si on n’aime pas le résultat, d’appliquer une seconde fois l’effet d’un dé ou encore de choisir un chiffre de son choix dans une couleur donnée.

Il faut donc essayer de réaliser le plus de combos possible pour faire des tours payants. Et c’est ce qui rend le jeu intéressant. Il est également possible d’y jouer en solo et c’est aussi vraiment amusant. 

Wits & Wagers

Photo courtoisie

  • 3 à 7 joueurs
  • 10 ans +
  • 30 minutes

Quelques arpents de pièges ont défini le segment des jeux-questionnaires et ont fait beaucoup de petits dans les années 1980 et 1990. Depuis, le genre s’est un peu essoufflé même s’il connaît une renaissance récemment.

On vous propose avec Wits & Wagers un jeu tout simple qui intègre aussi un aspect de pari qui le rend vraiment amusant. Le principe est d’une simplicité désarmante. Une question est posée, tout le monde note sa réponse qui est visible pour les autres joueurs et est placée sur un tapis central avec des cotes pour parier. Les joueurs peuvent miser sur la réponse de leurs adversaires pour essayer de faire des points.

Les questions ne sont pas toujours très évidentes, mais connaître la réponse pourra vous permettre de faire beaucoup de points.

C’est un jeu tout simple pour toute la famille qui mise sur la rapidité puisqu’il y a un sablier à presque toutes les étapes du jeu.

Le jeu est en anglais, mais les questions sont très faciles à traduire et il suffit qu’un joueur puisse le faire pour tous les autres.