/news/politics
Navigation

Ottawa facilite l’accès au travail pour les détenteurs de statut de visiteur

Coup d'oeil sur cet article

Les visiteurs qui se trouvent au Canada et qui reçoivent une offre d’emploi valide pourront demander un permis de travail et le recevoir sans avoir à quitter le pays, selon une nouvelle politique temporaire dévoilée, lundi, par Ottawa.

La mesure, entrée en vigueur au moment de son annonce, s’applique à toutes les personnes ayant un statut de visiteur et qui demeuraient au Canada en date de lundi. Les demandeurs devront déposer leur requête de permis de travail, accompagnée d’une offre d’emploi valide, au plus tard le 31 mars 2021.

Marco Mendicino, ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté, espère que cette initiative permettra aux employeurs canadiens en manque de personnel de répondre à leurs besoins encore difficiles à combler.

«Cette exemption aux exigences normales de permis de travail temporaire vise à éliminer les obstacles à la création d'une main-d'œuvre plus agile qui tire parti des visiteurs possédant les compétences et l'expérience nécessaires pour accélérer notre reprise économique», a expliqué le ministre dans un communiqué.

L’arrivée de la COVID-19 a chamboulé le profil du travail au pays.

«Pendant la pandémie, on a encouragé les résidents temporaires qui sont restés au Canada à conserver un statut juridique valide, indique le communiqué du ministère. Comme les voyages par avion sont limités dans le monde, certains visiteurs au Canada n'ont pas pu partir, tandis que certains travailleurs étrangers ont dû changer leur statut de visiteur parce que leur permis de travail arrivait à échéance et qu'ils n'avaient pas d'offre d'emploi pour pouvoir demander un nouveau permis de travail.»

En temps normal, les visiteurs se doivent de quitter le pays afin de compléter le processus menant à l’obtention d’un permis de travail, ou arriver au pays avec un permis de travail obtenu depuis leur pays d’origine.

Les étrangers qui arriveront en sol canadien après le 24 août ne sont pas admissibles. De plus, les demandeurs doivent répondre aux autres critères exigés en temps normal.

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.