/news/education
Navigation

[EN IMAGES] Voyez les premières esquisses du futur Lab-École Québec

L’établissement qui pourra accueillir plus de 400 élèves ouvrira ses portes en 2022 dans le quartier Limoilou

Lab-École Québec
Illustration courtoisie, Lab-École L’école sera construite en paliers, ce qui permettra d’avoir accès à des espaces extérieurs pour la récréation ou l’enseignement.

Coup d'oeil sur cet article

Cour de récréation sur le toit, classes flexibles, gradins et corridors d’apprentissage : Le Journal a obtenu les premières esquisses du Lab-École Québec qui ouvrira ses portes à la rentrée 2022 dans le quartier Limoilou.

La nouvelle école remplacera le bâtiment de l’école Stadacona, jugé trop vétuste pour être rénové adéquatement. Le bâtiment pourra accueillir plus de 400 élèves de la maternelle à la sixième année, dans 16 classes.

 École «sans bottes»

Dans cette école du XXIe siècle, fini les rangées de crochets dans les corridors qui mènent aux classes. À l’entrée, les élèves laisseront leurs bottes et manteaux au vestiaire avant d’accéder à leur «secteur d’apprentissage».   

  • Écoutez l'entrevue du cofondateur du Lab-École, Pierre Lavoie avec Caroline St-Hilaire:  

Les classes seront flexibles, c’est-à-dire qu’elles pourront permettre différents types d’aménagement, loin des traditionnelles rangées de pupitres. 

Les classes permettront un aménagement flexible, loin des traditionnelles rangées de pupitres.
Illustration courtoisie, Lab-École
Les classes permettront un aménagement flexible, loin des traditionnelles rangées de pupitres.

Les corridors deviendront des «rues d’apprentissage», que les élèves pourront investir aussi pendant les cours, notamment pour des travaux en petits groupes. 

Les corridors deviendront des « rues d’apprentissage » où les élèves pourront travailler pendant les cours, en petits groupes.
Illustration courtoisie, Lab-École
Les corridors deviendront des « rues d’apprentissage » où les élèves pourront travailler pendant les cours, en petits groupes.

À la pause, les élèves pourront profiter d’une cour de récréation sur le toit. L’école sera construite en paliers, pour faciliter l’accès à des espaces extérieurs habitables qui permettront d’y faire la classe tout en étant protégé de la pluie. 

Un espace aménagé sur le toit permettra d’y jouer pendant les récréations.
Illustration courtoisie, Lab-École
Un espace aménagé sur le toit permettra d’y jouer pendant les récréations.
  • Écoutez l'entrevue du chroniqueur Antoine Robitaille avec Caroline St-Hilaire à QUB Radio:

Les enseignants pourront faire la classe à l’extérieur tout en étant protégés de la pluie dans cet espace couvert.
Illustration courtoisie, Lab-École
Les enseignants pourront faire la classe à l’extérieur tout en étant protégés de la pluie dans cet espace couvert.

Au centre de l’école, des gradins permettront aux élèves d’y flâner ou de se rendre dans l’espace pour manger. L’école sera ouverte à la communauté, qui pourra avoir accès à plusieurs installations, comme le gymnase, la cuisine, les locaux d’arts et le potager. 

Au centre de l’école, on retrouvera des gradins en bois et un espace salle à manger.
Illustration courtoisie, Lab-École
Au centre de l’école, on retrouvera des gradins en bois et un espace salle à manger.

19,4 millions $

Ce projet est maintenant évalué à 19,4 millions $, alors que le montant annoncé lors du dévoilement du projet en 2018 était de 7,5 millions $. Des classes supplémentaires et davantage d’espace ont été ajoutés en cours de route. Le terrain devra aussi être solidifié avant de pouvoir y construire le nouveau bâtiment. 

Cinq autres projets de Lab-École sont en cours ailleurs dans la province. L’an dernier, le Bureau d’enquête du Journal avait révélé que le coût total des projets avait grimpé en flèche, étant passé de 55,6 millions $ à 105,9 millions $.