/sports/golf
Navigation

Un gros défi pour Tiger Woods

Coup d'oeil sur cet article

Tiger Woods aura fort à faire cette fin de semaine, au Championnat BWM, s’il souhaite obtenir sa qualification pour la finale de la Coupe FedEx. En effet, l’ancien numéro un mondial devra au moins terminer parmi les quatre premiers à Olympia Fields, en Illinois, pour pouvoir poursuivre sa route dans les éliminatoires. 

«Je devrai bien jouer, a lancé Woods mercredi, dans une entrevue rapportée par "Golf Week". Je dois avoir une grosse semaine pour avancer. Si ce n’est pas le cas, je retourne à la maison.»

Depuis la reprise des activités sur le circuit de la PGA, après la pause forcée en raison de la pandémie de COVID-19, Woods n’a pas présenté son meilleur golf. En trois épreuves, il n’a pu obtenir mieux qu’une 37e place. La semaine dernière, au tournoi Northern Trust, il a conclu au 58e rang, à 24 coups du vainqueur, l’Américain Dustin Johnson.

L’Américain de 44 ans n’a disputé que 20 rondes dans le cadre de tournois en 2020, et seulement 12 depuis la mi-février.

«J’essaie de reprendre le rythme et de compétitionner à nouveau, mais je suis un peu rouillé, a dit Woods, qui a déjà remporté deux fois la Coupe FedEx. Mais j’ai joué suffisamment de tournois maintenant pour comprendre et sentir ce qui se passe. J’espère que ça fonctionnera cette semaine.»

Un parcours difficile

Présentement 17e au classement mondial, Woods demeure toutefois confiant, même s'il sait que le défi est de taille particulièrement sur ce parcours.

«Il ressemble davantage à un parcours de l'Omnium des États-Unis qu’à celui d’un tournoi régulier de la PGA, mais ce sont les éliminatoires. C’est censé être difficile, a lancé Woods. Il faudra essayer de garder la balle aux bons endroits. Les verts sont durs et rapides présentement. La température est censée être très chaude pour les trois prochains jours et ensuite chuter vendredi soir. Ce sera un parcours très difficile.»