/qubradio
Navigation

«Je n'ai rien contre les hommes» – Martine Delvaux

«Je n'ai rien contre les hommes» – Martine Delvaux
COURTOISIE/RUDY WAKS

Coup d'oeil sur cet article

Est-ce que Martine Delvaux, l’auteure du livre Le boys club, est une féministe radicale? 

«J’ai envie de dire oui, mais être une féministe radicale, c’est juste [...] vouloir retourner à la racine des choses, c’est vouloir trouver les causes profondes à un problème», a expliqué jeudi la principale intéressée, qui chronique maintenant à l’émission de Geneviève Pettersen, à QUB radio, une semaine sur deux.

«C’est ça, la radicalité. Je ne suis pas une méchante, je ne suis pas une haineuse, je n’ai rien contre les hommes individuellement, résume la professeure de l’Université du Québec à Montréal. Je veux analyser un système. C’est ça, la radicalité.» 

  • ÉCOUTEZ la chronique complète de Martine Delvaux:  

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions