/entertainment/movies
Navigation

Petit pays: poignant et lumineux

Petit pays
Photo courtoisie, AZ Films Une scène du film Petit pays.

Coup d'oeil sur cet article

Né au Burundi d’une mère rwandaise et d’un père français, le rappeur et écrivain Gaël Faye a écrit il y a cinq ans un roman inspiré de son enfance qui a remporté une panoplie de prix littéraires, dont le Goncourt des lycéens. Ce livre intitulé Petit pays a été porté à l’écran dans un film-choc qui prend l’affiche vendredi au Québec.  

Petit pays relate le parcours de Gabriel, un garçon franco-rwandais qui grandit au Burundi au début des années 1990. Gabriel mène une vie d’enfant tout à fait normale entouré de ses parents (lui Français, elle Rwandaise) et de sa bande d’amis avec qui il aime traîner et faire des mauvais coups. 

Mais ce bel équilibre sera bientôt chamboulé : au Rwanda, pays voisin, le génocide fait rage et le conflit entre les Hutus et les Tutsis commence tranquillement à se faire sentir dans les rues de Bujumbura, capitale du Burundi. Alors que la violence de la guerre s’installe autour d’eux, Gabriel et sa petite sœur devront alors faire face à la séparation de ses parents qui ne s’entendent pas sur la façon de gérer la crise.

À hauteur d’enfant

En adaptant le roman de Gaël Faye, le cinéaste français Éric Barbier (La promesse de l’aube) a évité la lourdeur habituelle des drames de guerre classique pour réaliser plutôt un film tendre et sensible qui évoque la perte d’innocence d’un enfant. Barbier a fait le choix de raconter cette histoire à travers les yeux du jeune héros de son film et en ne montrant pas de façon graphique la violence inouïe de ce génocide. 

Lumineuse, la première partie de Petit pays respire le bonheur et la joie de vivre avec sa musique envoûtante et ses sublimes paysages africains. Plus sombre et dramatique, la seconde moitié du film touche droit au cœur en portant un regard à la fois naïf et révolté sur cette terrible tragédie. Le résultat est puissant et bouleversant. 

Petit pays ★★★1⁄2

  • Un film d’Éric Barbier
  • Avec Djibril Vancoppenolle, Jean-Paul Rouve et Dayla De Medina. À l’affiche.