/news/coronavirus
Navigation

Pas de fermeture de garderies pour une deuxième vague de COVID-19

Le ministre de la Famille assure qu’il va s’adapter à la situation pour éviter cela

Coup d'oeil sur cet article

Les services de garde éducatifs à l’enfance demeureront ouverts avec plusieurs précautions si une deuxième vague de coronavirus frappe le Québec, a annoncé jeudi matin le ministre de la Famille.

• À lire aussi: Un quatrième cas de COVID-19 en milieu scolaire à la rentrée, selon la FAE

• À lire aussi: Le «casse-tête» d’une rentrée scolaire où tout est bousculé

« Nous ne reviendrons pas aux fermetures multiples connues lors de la première vague. Ç’a été des événements qui ont chamboulé la vie de nombreuses familles. [...] Dans tous les cas de figure, on va s’adapter à la situation », a indiqué Mathieu Lacombe, ministre de la Famille.

  • Écoutez Mathieu Lacombe, ministre de la Famille, avec Geneviève Pettersen à QUB radio:  

Les mesures sanitaires déjà appliquées dans les services de garde, comme le groupe ratio éducatrice-enfant, le port des équipements de protection masque et oculaire, seront maintenues. 

Car pour le ministre de la Famille, l’ensemble des mesures ont fait leurs preuves, puisque « depuis le début de la pandémie, on compte seulement 123 cas en date [de jeudi], dont 57 enfants ».

Et s’il advenait que plusieurs cas de la maladie se trouvent à l’intérieur d’un même groupe ou de plusieurs groupes dans un même établissement, ce sera à la santé publique régionale d’évaluer la fermeture de la garderie.

Ressource en ligne

Le gouvernement provincial compte également sur la mise en ligne d’un site internet pour aider les parents à savoir quand ils ne doivent pas envoyer leur enfant à la garderie. 

La plateforme www.quebec.ca/decisioncovid19 aidera les parents à évaluer les symptômes de leur enfant et prendre une décision proactive, selon Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux.

« Si vous avez des doutes et que vous voulez confirmer les symptômes, vous pouvez le faire sur internet, ça va vous aider à savoir si vous devez garder votre enfant à la maison ou le faire dépister », ajoute-t-il.

Pour Isabelle Grenier, directrice générale du Centre de la Petite Enfance Casse-Noisette, dans Mercier–Hochelaga-Maisonneuve, cet outil va vraiment aider les parents.

« Je suis certaine qu’ils vont aller voir [ce site]. Là, il n’y aura pas d’attente et ça va les guider dans leur choix », explique-t-elle. 

Mitigé

Pour Geneviève Bélisle, directrice générale de l’Association québécoise des CPE, l’avis est plutôt mitigé.

  • Écoutez l'entrevue de Geneviève Bélisle, directrice générale de l'AQCPE, au micro de Geneviève Pettersen à QUB radio:   

« C’est une bonne chose de ne pas refermer l’ensemble des services de garde éducatifs et des CPE, car ç’a eu un impact important sur les enfants et les familles, mais depuis la réouverture des services, il y a un lourd fardeau financier et pas encore d’aide du gouvernement », explique-t-elle.

Cette dernière attend d’ailleurs une réponse du ministre sur cette question. 

Quand ne pas envoyer son enfant à la garderie ?

Si l’enfant présente depuis moins de 24 heures des symptômes tels que :

  • Fièvre (température rectale d’au moins 38,5 °C)
  • Toux (nouvelle ou aggravée), essoufflement ou difficulté à respirer, nez qui coule, congestion nasale ou mal de gorge en plus de la fièvre 
  • Ou des douleurs abdominales, vomissements ou diarrhée en plus de la fièvre 

Vous devez le garder à la maison et observer ses symptômes pendant 24 heures. S’ils ont disparu après cette période, il peut retourner au service de garde.

Si l’enfant présente depuis plus de 24 heures les symptômes évoqués ci-dessus, il faut le garder à la maison et le faire tester dans un centre de dépistage.

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres