/lifestyle/food
Navigation

Le fruit aux couleurs de l'été

Fresh slices of sweet melon
Photo Adobe Stock

Coup d'oeil sur cet article

Le véritable cantaloup ne poussant qu’en Europe, le fruit qu’on désigne sous ce nom chez nous est en fait une variété de melon brodé. Mais peu importe son appellation, il est très intéressant pour la santé, car il est un des rares fruits ou légumes à contenir à la fois de la vitamine C et du bêta-carotène.

Le nom du cantaloup viendrait probablement de Cantalupo, soit le nom d’une ancienne villa des papes située près de Rome, où on cultivait ce fruit. Mais il n’y a pas que les papes qui le consommaient : les Romains, qui en étaient très friands, l’assaisonnaient de sel et de poivre pour le rendre plus digeste et conjurer son effet laxatif.

Si le cantaloup (ou melon brodé chez nous) est si populaire dans de nombreux pays, c’est en raison de ses qualités nutritionnelles et de son pouvoir désaltérant.

Un allié contre le cancer

Excellente source de flavonoïdes (des antioxydants) comme le bêta-carotène et la lutéine, le cantaloup aide à protéger les cellules contre les dommages causés à l’ADN. Des études auraient démontré son efficacité dans la prévention du cancer du côlon, du sein, de la prostate, de l’endomètre et du pancréas. D’autres suggèrent même que les antioxydants et les cucurbitacines présents dans le fruit sont capables d’empêcher la prolifération des cellules cancéreuses, et même de les détruire.

Moins d’inflammation

Il semble que ses cucurbitacines réduiraient le risque de maladies liées aux inflammations et aux réponses auto-immunes, mais aussi les douleurs et autres symptômes causés par des maladies inflammatoires. Ces mêmes cucurbitacines seraient ainsi efficaces contre les maladies cardiaques, lesquelles sont très souvent liées à des niveaux élevés d’inflammation. De fait, le cholestérol, l’hypertension artérielle de même que les risques d’arrêt cardiaque et d’AVC seraient liés à de l’inflammation dans le corps et au stress oxydant chronique.

Un fruit à éviter pour certains

Parce qu’il contient une forte quantité de potassium, le cantaloup est incompatible avec certains médicaments comme les bêtabloquants utilisés dans le traitement des maladies cardiovasculaires. Aussi, son potassium peut être très dangereux pour les personnes souffrant d’insuffisance rénale.

Il est important d’en limiter sa consommation si vous souffrez de problèmes intestinaux, car le cantaloup est un aliment fermentescible, c’est-à-dire qu’il est rapidement fermenté par les bactéries du côlon, ce qui augmente les symptômes de certaines maladies comme l’entérite.

Le choisir et le conserver

Contrairement à bien des fruits, l’apparence du cantaloup n’est pas une garantie de fruit mûr et sucré. Pour le choisir, il faudrait davantage se fier à son poids : plus il est lourd, meilleur il serait. Très ferme, il est moins mûr que s’il est légèrement souple. Aussi, s’il présente une craquelure à la base du pédoncule, c’est qu’il en est à sa maturité optimale. S’il se doit de dégager un parfum plutôt prononcé à l’achat, une odeur d’éther est signe qu’il est trop mûr et sur le point de pourrir.

Vous pouvez aussi faire ce test : appuyez sur l’extrémité opposée au pédoncule. Si la surface est dure, le fruit est prêt à être consommé. Si au contraire la surface est molle, le cantaloup est probablement déjà trop mûr.

Parce que le cantaloup continue de mûrir après sa cueillette, il est préférable de l’acheter pas tout à fait mûr si vous comptez le consommer dans quelques jours seulement. Une fois prêt, il se conserve entier environ cinq jours au réfrigérateur et environ deux jours s’il est coupé et emballé dans une pellicule plastique.

Ce fruit se congèle aussi très facilement. Il suffit de couper la chair en dés et de la mettre dans des sacs de congélation.

Des idées pour l’apprêter

  • Il est le compagnon parfait de toutes les salades de fruits ou de verdure ;
  • Faites-en des brochettes en alternant des morceaux de cantaloup et de féta ;
  • Vous pouvez aussi le couper en cubes, que vous arroserez de porto ;
  • Coupez-le en tranches que vous ferez griller sur le barbecue, arrosées de miel. Servez avec de la crème glacée à la vanille et un filet de muscat ;
  • Faites-en un sorbet, de la crème glacée ou un granité ;
  • Le cantaloup est aussi délicieux en salsa, en confiture et en chutney. 

Fiche technique

Famille : Cucurbitacées

Origine : Europe

Plus gros producteurs au monde : Chine, Turquie, Iran, Espagne

Plus gros consommateurs : Chine, Turquie, Iran, Maroc

Valeurs nutritionnelles : Vitamines A et C, magnésium, potassium, phosphore 

Smoothie au cantaloup

Fresh slices of sweet melon
Photo Adobe Stock

1 portion

  • 1 tasse de cantaloup coupé en petits dés
  • 1 pêche dénoyautée et pelée
  • 1/2 tasse de jus d’orange
  • 2 c. à soupe de sirop d’érable  
  1. Mettre les ingrédients dans le récipient du mélangeur et réduire en purée. Servir aussitôt.

Gaspacho au cantaloup

4 portions 

  • 1 cantaloup mûr, pelé et coupé en morceaux
  • 1 échalote
  • 1 tomate
  • 1 concombre anglais, pelé et coupé grossièrement en morceaux
  • 1/4 tasse d’huile d’olive au goût léger
  • 1 c. à soupe de vinaigre balsamique
  • Le jus de 1 lime
  • 1 c. à thé de sucre
  • Sel, poivre et tabasco, au goût
  • 1/4 tasse de féta émietté 
  1. Déposer tous les ingrédients à l’exception du féta dans le récipient du mélangeur et réduire en purée lisse. Si la texture est trop épaisse, ajouter un peu d’eau.
  2. Réfrigérer pendant 2 heures.
  3. Garnir de féta et servir.