/world/africa
Navigation

L’ex-président renversé du Mali finalement libéré

Coup d'oeil sur cet article

BAMAKO | La junte au pouvoir depuis une semaine au Mali a annoncé avoir libéré hier l’ancien président Ibrahim Boubacar Keïta qu’elle a renversé après sept années à la tête de ce pays en guerre contre les jihadistes.

La libération annoncée de M. Keïta s’apparente à une manifestation de bonne volonté à l’adresse des voisins ouest-africains, dont les dirigeants doivent se réunir en sommet aujourd’hui pour décider, après de premières sanctions, d’augmenter ou non la pression sur la junte.

M. Keïta « est libre de ses mouvements, il est chez lui », a déclaré à l’AFP le capitaine Djibrila Maïga, un porte-parole de la junte. 

Cependant, la réalité et les conditions de cette libération annoncée n’ont pu être confirmées d’autre source, et l’incertitude subsiste sur le sort de M. Keïta, invisible depuis huit jours. M. Keïta, 75 ans, avait été arrêté avec plusieurs autres responsables le 18 août lors du putsch après des mois de tourmente politique et consommé au prix de quelques coups de feu.