/misc
Navigation

Enregistrement en ligne des gibiers

Les amateurs de chasse pourront utiliser ce nouveau système gouvernemental dès le 5 septembre

Les amateurs de chasse pourront désormais enregistrer leurs gros gibiers en ligne plutôt que d’être obligés d’aller dans une station d’enregistrement.
Photo courtoisie, Patrick Campeau Les amateurs de chasse pourront désormais enregistrer leurs gros gibiers en ligne plutôt que d’être obligés d’aller dans une station d’enregistrement.

Coup d'oeil sur cet article

Dès le 5 septembre, les chasseurs d’orignaux et d’ours noirs pourront enregistrer gratuitement leur gibier par internet sans avoir à se déplacer.

Ils n’auront qu’à remplir le formulaire disponible sur le site web du ministère à l’adresse mffp.gouv.qc.ca/la-faune/stations-denregistrement.

Au cours des prochaines semaines, les amateurs pourront également enregistrer les cerfs de Virginie et les dindons sauvages prélevés ainsi que les ours noirs qui auront été capturés par piégeage.

Ce nouveau service gouvernemental en ligne pour les chasseurs et les piégeurs arrive à point avec le contexte entourant la pandémie de la COVID-19. Les tests et les mesures effectués dans certaines régions au printemps ont été assez concluants alors que plusieurs stations d’enregistrement avaient dû fermer leurs portes.

Rappelons qu’auparavant, tous les sportifs ayant chassé un grand gibier devaient se rendre dans une station d’enregistrement. Ce service est toujours offert à ceux qui n’ont pas accès à internet.

Retenez toutefois que les traditionnels frais d’enregistrement de 7,12 $ s’appliquent encore puisqu’il s’agit d’un service offert par des commerçants.

48 heures

Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs précisait que pour procéder à l’enregistrement, le client doit avoir une adresse courriel valide et fournir les renseignements habituels, tels que son numéro de certificat du chasseur ; son numéro de permis ; le type de gibier ; l’arme et le calibre utilisés ; le moment et le lieu où l’animal a été abattu. Pour l’orignal, l’adepte devra fournir en plus le numéro de permis et la date de naissance de son ou de ses accompagnateurs.

Le chasseur qui a prélevé un cerf de Virginie, un orignal, un ours noir ou un dindon sauvage doit enregistrer lui-même cet animal dans les 48 heures suivant sa sortie du lieu de chasse. Ce délai est de 15 jours pour le piégeage d’un ours noir.

Le MFFP rappelle que les lois et les règlements qui s’appliquent aux activités de chasse et de piégeage restent valides en toute circonstance et que les agents de protection de la faune continuent d’assurer une présence partout sur le territoire du Québec.