/finance/business
Navigation

Le CN commande 50 camions 100 % électriques fabriqués au Québec

Il s’agit du plus gros contrat de l’histoire de La Compagnie Électrique Lion

Le CN commande 50 camions 100 % électriques fabriqués au Québec
Photo Francis Halin

Coup d'oeil sur cet article

La Compagnie Électrique Lion termine l’été en lion avec une commande historique de 50 camions urbains de plus de 20 millions de dollars du Canadien National (CN).

« C’est la plus importante commande de l’histoire de Lion jusqu’à maintenant », a annoncé avec émotion en conférence de presse Marc Bédard, président et fondateur de La Compagnie Électrique Lion, à Saint-Jérôme, lundi.

Marc Bédard, PDG de Lion
Photo Francis Halin
Marc Bédard, PDG de Lion

À ses côtés, le PDG du Canadien National, Jean-Jacques Ruest, a salué le travail de l’entreprise d’ici, qui fait figure de pionnière dans l’électrique.

« D’ici cinq à dix ans, ces industries-là de fabrication d’équipement électrique devraient être très importantes. Ça leur prend des clients maintenant », a-t-il dit de ses nouveaux camions capables de tirer des charges de 110 000 livres.

Le grand patron du Canadien National (CN), Jean-Jacques Ruest, et le président et fondateur de La Compagnie Électrique Lion, Marc Bédard, étaient très heureux d’annoncer la commande historique, au siège social de l’entreprise de Saint-Jérôme, lundi.
Photo Francis Halin
Le grand patron du Canadien National (CN), Jean-Jacques Ruest, et le président et fondateur de La Compagnie Électrique Lion, Marc Bédard, étaient très heureux d’annoncer la commande historique, au siège social de l’entreprise de Saint-Jérôme, lundi.

Ces derniers mois, le CN a testé huit camions urbains Lion (avec une autonomie de moins de 400 kilomètres). 

L’expérience a été concluante au point où il a décidé d’en commander 42 de plus.

« Ces 50 camions “zéro émission” livrés à l’automne 2021 permettront d’économiser plus de 5000 tonnes de gaz à effet de serre (GES) par année. C’est un grand pas dans la bonne direction », a affirmé Marc Bédard, le président et fondateur de Lion.

Power Corporation

Fondée en 2008, La Compagnie Électrique Lion emploie quelque 360 personnes à son siège social et usine de Saint-Jérôme, dans les Laurentides.

Son premier actionnaire (non majoritaire) est Énergie Power Corporation, son deuxième est Marc Bédard et son troisième est le fonds de capital XPND Croissance, dont l’associé principal est Alexandre Taillefer.

Lion est surtout connu pour ses autobus 100 % électriques, dont plus de 300 roulent sur les routes de l’Amérique du Nord, surtout en Californie.

La PME québécoise mise aussi beaucoup sur son nouveau camion urbain. L’an dernier, Québec a investi 7,9 millions de dollars dans un projet d’ambulances et de camions électriques pour le faire décoller.

Des trains électriques ?

Lundi, le PDG du Canadien National, Jean-Jacques Ruest, a par ailleurs reconnu qu’il était encore trop tôt pour penser électrifier ses trains. 

« Il y a une locomotive en Amérique du Nord en phase expérimentale. Les bateaux, c’est encore plus pesant, mais il faut commencer quelque part », a-t-il expliqué, en soulignant l’importance d’encourager l’achat local.

Rappelons que le gouvernement Legault met les bouchées doubles pour développer la filière électrique québécoise, comme l’a révélé Le Journal lundi. 

Québec s’apprête à injecter deux milliards $ de fonds publics d’ici 5 à 10 ans dans sa filière, selon une étude de McKinsey, commandée par Investissement Québec.

La Compagnie Électrique Lion est en mode embauche. Elle tente de pourvoir plus d’une trentaine de postes.