/sports/hockey
Navigation

L’ex-capitaine Alexis Loiseau devient entraîneur adjoint avec l’Océanic

Courtoisie
Photo courtoisie, Océanic de Rimouski Alexis Loiseau a soulevé la coupe du Président en 2015 en tant que capitaine de l’Océanic.

Coup d'oeil sur cet article

RIMOUSKI | L’Océanic de Rimouski confirme la nomination de son ex-capitaine Alexis Loiseau à titre d’entraîneur adjoint responsable, notamment, de l’avantage numérique.

Celui qui a soulevé la coupe du Président en 2015 à titre de capitaine prendra la place de Michaël Rioux derrière le banc, tout en conservant son rôle de directeur du développement des joueurs. Rioux conserve ses fonctions d’entraîneur des gardiens et retrouve son rôle de préparateur physique ainsi que la responsabilité de la vidéo pendant les matchs. Le contrat de Charles Juneau n’a pas été renouvelé comme entraîneur adjoint. 

« On voulait confier des responsabilités à Alexis derrière le banc. C’est une décision de hockey. Alexis est un meneur d’hommes qui est de retour au bercail avec un bon bagage d’expérience comme joueur dans les rangs mineurs et en Europe. Nous sommes très choyés qu’il se joigne à nous », a commenté le directeur gérant et entraîneur-chef de l’Océanic, Serge Beausoleil, qui a dirigé Loiseau comme joueur. 

« C’est une belle opportunité, pour moi, de revenir à Rimouski. Cela s’est fait très rapidement la semaine dernière. Quand Serge m’a proposé ça, je ne pouvais pas dire non », a déclaré Alexis Loiseau. 

Une fontaine de Jouvence

Pour Serge Beausoleil, le début du camp d’entraînement est comme une fontaine de Jouvence. « Nous avons 15 vétérans qui étaient très excités de sauter sur la glace. J’ai été surpris par le niveau d’intensité offert dès le départ. Les gars se sont entraînés de manière très intense cet été. Certains ont grandi, d’autres ont pris de la masse musculaire. C’est très intéressant », a mentionné celui qui parle déjà de belles surprises. 

« Nous avions des joueurs affiliés qui étaient venus participer à un minicamp l’hiver dernier avec Donald Dufresne. Ils sont plus forts et plus intenses. Nos 20 ans sont de véritables colosses très forts physiquement. Ce fut un peu plus difficile pour nos huit gars qui sortent d’une quarantaine [joueurs des Maritimes et de l’Ontario] », a ajouté le pilote de la formation rimouskoise. 

Face aux Remparts ce mardi

L’Océanic affronte les Remparts, aujourd’hui à Québec, dans le premier de quatre matchs préparatoires et déjà, c’est une dernière chance pour certains joueurs de faire leurs preuves puisque des suppressions sont prévues dès demain. « C’est un début de camp très intense », a lancé Serge Beausoleil. 

À l’instar des autres clubs de la LHJMQ, l’Océanic espère le retour de ses joueurs européens Adam Raska et Alexander Lazarev le plus rapidement possible.