/news/coronavirus
Navigation

Limiter la transmission communautaire pour aider les enfants

Coup d'oeil sur cet article

Les récents cas de contamination à la COVID-19 n’ont pas de quoi inquiéter pour l’instant, assure une microbiologiste-infectiologue. Il faut toutefois continuer de faire attention et maintenir les mesures sanitaires.

La Dre Caroline Quach s’est dite satisfaite des dernières statistiques sur le nombre de cas dans la province.

Pour l'instant, les cas dans les écoles sont issus de la transmission communautaire et pas d'éclosion dans un établissement scolaire, mais il faut continuer de surveiller les éclosions, dit-elle.

«Si on voit que ça continue à monter, il va falloir aviser. Il y a différentes mesures qui peuvent être ajoutées», a-t-elle expliqué en entrevue à LCN.

Évidemment, le port du masque de façon prolongée dans les écoles reste une option. La Dre Quach espère que ce ne soit qu’en dernier recours. 

«Si on est capable de contrôler cette transmission communautaire, ça va donner un petit souffle d’air frais à nos enfants qui vont pouvoir aller à l’école tranquillement», précise-t-elle.

Il ne faut toutefois pas oublier que les mesures prises à la rentrée risquent de se poursuivre pendant toute l’année scolaire, prévient-elle.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.