/hublo
Navigation

Savez-vous partager la route?

Savez-vous partager la route?

Coup d'oeil sur cet article

Les derniers mois ont permis à plusieurs de renouer avec le plaisir simple, mais ô combien agréable, de marcher. Plusieurs citoyens ont maintenant l’habitude de faire des promenades ou encore d’effectuer leurs emplettes à pied plutôt qu’en voiture. 

Afin que ces sorties demeurent plaisantes, la Ville de Québec invite tous les usagers à un partage sécuritaire de la route. À pied ou en automobile, faisons preuve de courtoisie. 

Voici quelques pistes pour y arriver, tous ensemble.

Automobilistes, ralentissons  

Prenons le temps.

De récentes études démontrent qu’en réduisant notre vitesse dans les quartiers résidentiels et les zones scolaires, nous favorisons la sécurité de tous sans pour autant allonger démesurément le temps du trajet. 

Imaginons une distance d’un kilomètre à parcourir dans un quartier résidentiel pour rejoindre un grand axe routier : en réduisant la vitesse de 50 km/h à 30 km/h, il ne faudra compter que 48 secondes de plus au total.

Ce sont ces mêmes 48 secondes qui contribuent à rendre les rues plus sécuritaires pour tous les piétons. Dans le cas malheureux d’une collision impliquant une voiture roulant à 30 km/h, plus de 90% des piétons survivent, tandis qu’à 50 km/h, cette statistique chute à 15%. 

De quoi avoir envie de «prendre le temps», pas vrai?

Piétons, traversons au bon endroit  

Bien que la priorité soit accordée aux piétons, les marcheurs ont aussi la responsabilité d’être courtois et de s’assurer que la voie est sans risque avant de s’y engager. Une étude des collisions mortelles impliquant des piétons à Québec démontre d’ailleurs que dans plus de la moitié des cas, le piéton victime de la collision n’avait pas respecté les règles de sécurité. 

Ensemble, adoptons de bonnes habitudes. Songeons à utiliser les trottoirs ainsi qu’à traverser aux intersections et aux passages pour piétons identifiés. Respectons aussi la signalisation des feux de circulation et des signaux pour piétons. 

Échangeons un regard  

Un horaire chargé, des notifications sur le téléphone, un système d’infodivertissement dans la voiture ou encore des écouteurs aux oreilles en marchant : voilà autant de facteurs qui nous distraient lors de nos déplacements.

Au moment de partager la route, portons attention aux usagers qui nous entourent et signalons nos intentions. Lorsque nous marchons, cherchons le regard de l’automobiliste à une intersection afin de s’assurer d’être vu, et lorsque nous sommes en voiture, indiquons au piéton, d’un geste de la main, que nous lui cédons le passage. 

En prime, osons le sourire – si son effet n’a rien de scientifique, il est à tout le moins un excellent vecteur de bonne humeur!

Considérons les contraintes de chacun  

Les enfants, les ainés et les personnes à mobilité réduite ont besoin de plus de temps pour traverser une intersection. C’est pourquoi la Ville de Québec continue d’analyser chaque intersection individuellement, et au besoin, ajuste le temps des phases piétonnes en réponse aux besoins des usagers les plus vulnérables.

Or, pour des intersections encore plus sécuritaires, la courtoisie demeure indispensable. Ainsi, lorsque nous sommes au volant (et tel que le commande le Code de la sécurité routière), attendons qu’un piéton ait complètement traversé avant d’avancer ou de s’engager dans une intersection.

À pied ou en auto, adoptons un comportement exemplaire et partageons la route avec courtoisie. Pour plus d’information, consultez la Stratégie de sécurité routière 2020-2024 de la Ville de Québec.

Offert par

 
Que vois-je avec Hublo ?
Hublo offre une vitrine sur du contenu promotionnel fait par et pour nos partenaires
Point de contact
Afin d’obtenir des détails supplémentaires au sujet d’Hublo, contactez-nous.