/sports/soccer/impact
Navigation

Douce vengeance pour l'Impact face au Toronto FC

SOCCER-USA/
Photo USA TODAY Sports De retour au jeu mardi après avoir raté le match précédent, Samuel Piette a affiché sa fougue habituelle.

Coup d'oeil sur cet article

L’Impact a réalisé un rare exploit en signant une victoire de 1 à 0 sur le Toronto FC au BMO Field, mardi soir, grâce à un but de Rudy Camacho dans le premier quart d’heure.

• À lire aussi: Un manque de respect

 Le Bleu-blanc-noir a rendu une copie défensive sans reproche pour ainsi venger son revers par le même score au stade Saputo, vendredi dernier.

Les Torontois, pas aussi incisifs que d’habitude, ont tenté de peser sur le match en première demie, mais Clément Diop a résisté avec aplomb. Ils ont vu leur série de matchs sans défaite en saison régulière être freinée à 18 et ont subi un premier revers cette saison.

Puis, malgré un début de seconde demie appuyé, les hommes de Greg Vanney n’ont pas été en mesure de percer la défensive montréalaise.

Pas fini

Cette victoire permet à l’Impact (13 points) de grimper au cinquième échelon du classement de l’Association Est.

Dans le tableau du Championnat canadien, ce gain fait aussi en sorte que les Torontois (9 points) ne fileront pas sans opposition vers la victoire.

L’Impact (6 points) a encore trois matchs à disputer (Toronto, Vancouver deux fois), et avec de bonnes prestations et une jambette des Whitecaps à l’endroit des « Reds », tout serait encore possible.

L’Impact et le TFC se reverront mardi prochain. D’ici là, les « Reds » seront allés jouer un match à Vancouver.

Priorité

L’Impact s’est donné une priorité d’un but quand Camacho a marqué de la tête sur un coup franc à la 14e minute.

Toronto a eu la chance de revenir dans le match avec un tir de pénalité en toute fin de première demie.

Plutôt que de tirer, Alejandro Pozuelo a décidé de laisser le ballon à Pablo Piatti, qui est entré dans la surface pour un jeu truqué, mais il l’a fait trop tôt, et le but a été refusé pour cause d’empiètement.

Mais il ne faut pas oublier Clément Diop, qui, malgré certains errements sur ses relances, a été impeccable devant son filet en première demie.

Sans ses quatre arrêts dans les 45 premières minutes (six au total), le Bleu-blanc-noir ne serait pas resté dans le coup bien longtemps.

Jozy Altidore a goûté à sa médecine plus d’une fois puisque Diop a plongé à deux reprises pour le frustrer.Plutôt que de tirer, Alejandro Pozuelo a décidé de laisser le ballon à Pablo Piatti, qui est entré dans la surface pour un jeu truqué, mais il l’a fait trop tôt, et le but a été refusé pour cause d’empiètement.

Mais il ne faut pas oublier Clément Diop, qui, malgré certains errements sur ses relances, a été impeccable devant son filet en première demie.

Sans ses quatre arrêts dans les 45 premières minutes (six au total), le Bleu-blanc-noir ne serait pas resté dans le coup bien longtemps.

Jozy Altidore a goûté à sa médecine plus d’une fois puisque Diop a plongé à deux reprises pour le frustrer.

1
0
Montréal
Gardien:
Clément Diop.
Défenseurs:
Rudy Camacho, Luis Binks, Jukka Raitala.
Milieu:
Zachary Brault-Guillard, Victor Wanyama, Emanuel Maciel, Lassi Lappalainen (remplacé par Bojan à la 75e).
Attaquant:
Samuel Piette, Saphir Taïder, Romell Quioto (remplacé par Orji Okwonkwo à la 79e).
Toronto
Gardien:
Quentin Westberg.
Défenseurs:
Auro, Omar González, Chris Mavinga (remplacé par Erickson Gallardo à la 81e), Justin Morrow.
Milieu:
Pablo Piatti (remplacé par Nick DeLeon à la 73e), Marco Delgado (remplacé par Ayo Akinola à la 61e),Michael Bradley, Jonathan Osorio.
Attaquant:
Alejandro Pozuelo., Jozy Altidore (remplacé par Tsubasa Endoh à la 81e).
But
MONTRÉAL : Rudy Camacho (14e)
Cartons
TORONTO : Alejandro Pozuelo (59e) MONTRÉAL : Rudy Camacho (45e), Zachary Brault-Guillard (46e), Victor Wanyama (62e), Saphir Taïder (88e)
 
TIRS
ARRÊTS
MTL
3
6
TFC
6
2
 
FAUTES
HORS-JEUX
MTL
21
4
TFC
3
2
 
COINS
MTL
7
TFC
9

BULLETIN     

8/10
Clément Diop

Il a fait les arrêts, parfois de façon spectaculaire, et il a accompli le travail. Il a aussi su gêner Altidore au moment opportun.

7,5/10
Zachary Brault-Guillard

Il s’est montré volontaire en attaque avec de bonnes montées dans son couloir, il a été un des animateurs offensifs de ce match.

7,5/10
Rudy Camacho

Il a marqué le seul but du match avec une belle tête sur un coup de pied de coin. Coupable d’une faute qui a donné un pénalty à Toronto.

7/10
Samuel Piette

Il a travaillé très fort, et son acharnement lui a permis d’être efficace pour couper des jeux adverses.

7/10
Luis Binks

De façon plus effacée, il a disputé un autre match assez bien mené. Il n’a pas besoin d’être flamboyant pour être efficace.

7/10
Romell Quioto

Il a tiré un bon coup de pied de coin sur le but de Camacho. Il fait de bons appels pour déranger la défense, mais il a manqué de précision.

6,5/10
Jukka Raitala

Son jeu défensif a été généralement bon, mais son manque d’implication offensive a déséquilibré l’attaque.

6,5/10
Victor Wanyama

Il a reçu un carton jaune, il a commis une faute qui aurait dû lui en valoir un second. Pas son meilleur match.

6,5/10
Saphir Taïder

Un match un peu discret, mais pas dénué de qualité pour autant.

6,5/10
Orji Okwonkwo

Il a fait une entrée intéressante en exploitant bien sa vitesse pour jouer en profondeur. Bon centre pour Bojan.

6/10
Lassi Lapalainen

Peut-être un peu fatigué. À un troisième match en huit jours, il a été moins en vie, tout comme vendredi dernier.

6/10
Bojan

Il a peut-être manqué un peu d’envie sur un beau ballon d’Okwonkwo qui lui plaçait le second but sur le pied.

6/10
Emanuel Maciel

Peut-être pas toujours assez engagé, mais il a été capable de voler des ballons à l’adversaire. Il a manqué un peu de confiance offensive.