/news/politics
Navigation

Pas question de déménager le siège social de Cogeco en Ontario, dit Legault

Coup d'oeil sur cet article

Le premier ministre François Legault refuse que le siège social de l’entreprise de télécommunication québécoise Cogeco se retrouve en Ontario, advenant son acquisition par Rogers, qui s’apprête à faire une offre d’achat hostile.

• À lire aussi: Rogers fera une offre d’achat hostile pour acquérir Cogeco

«Il n'est pas question de laisser cette entreprise québécoise déménager son siège social en Ontario», a réagi le premier ministre, qui était mercredi en entrevue sur les ondes du FM93, une station Cogeco. 

M. Legault en a d’ailleurs discuté un peu pus tôt avec le grand patron et actionnaire majoritaire de l’entreprise, Louis Audet. 

«On va tout faire pour garder le siège social ici. Il n'est pas question de perdre un siège social important comme Cogeco», a insisté le premier ministre. 

«Louis Audet ne veut pas vendre ses actions puis Rogers ne veut pas vendre ses actions. C’est comme une chicane entre deux gros actionnaires», a résumé M. Legault, en rappelant que Rogers détient 33% des actions de Cogeco. 

Plus de détails à venir...