/news/politics
Navigation

La statue de John A. Macdonald déboulonnée: un comité sur les personnages historiques controversés?

La statue de John A. Macdonald, premier des premiers ministres du Canada, a récemment été déboulonnée et décapitée par des manifestants.
Photo Agence QMI, Camille Lalancette La statue de John A. Macdonald, premier des premiers ministres du Canada, a récemment été déboulonnée et décapitée par des manifestants.

Coup d'oeil sur cet article

Un comité doit se pencher sur le sort à réserver aux personnages historiques controversés, selon la cheffe libérale Dominique Anglade.

• À lire aussi: Des experts invitent des politiciens à discuter de l'avenir des monuments historiques

• À lire aussi: 10 statues qui ne font pas l’unanimité dans la province

La statue de John A. Macdonald, premier des premiers ministres du Canada, a récemment été déboulonnée et décapitée par des manifestants.  

La cheffe de l’opposition officielle condamne tout acte de vandalisme. Elle estime toutefois que le temps est venu d’entreprendre une réflexion plus vaste sur le sujet. Des historiens et «des gens qui sont impliqués au niveau de la culture» devraient y prendre part.

«Il n'y a pas que la statue de M. Macdonald comme vous le savez. Il y a plusieurs conversations qui ont lieu aujourd'hui autour de toutes sortes de personnages historiques qui sont contestés. Et je pense que la discussion doit être plus large que simplement la statue pour pouvoir décider comment est-ce qu'on aborde cet enjeu-là», a-t-elle fait valoir jeudi, alors que ses troupes sont réunies pour deux jours en caucus à l’Assemblée nationale en vue de la rentrée parlementaire.  

Le premier ministre François Legault a promis que la statue de John A. Macdonald sera restaurée et remise en place.  

Dominique Anglade ne s’y oppose pas, mais réclame un dialogue pour éviter que la controverse ne soit constamment ravivée.

«Ce n'est pas à [...] chaque fois que ça se produit qu'on devrait avoir cette conversation-là. On devrait avoir des gens qui se penchent sur cet enjeu-là, qui n'est pas un enjeu spécifique au Québec, en passant, que l'on voit ailleurs dans le monde», a-t-elle insisté, avant de rejoindre ses députés au Salon rouge.  

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.