/sports/hockey
Navigation

Un dernier match pour se faire une tête

L’entraîneur des Remparts Patrick Roy a aimé ce qu’il a vu de ses joueurs à la veille de finaliser sa formation

William Rousseau
Photo Alexandre D’Astous, collaboration spéciale Le gardien des Remparts William Rousseau a été très solide en début de deuxième période.

Coup d'oeil sur cet article

RIMOUSKI | Le directeur-gérant et entraîneur-chef des Remparts de Québec, Patrick Roy, a bien aimé ce qu’il a vu de ses jeunes dans un revers de 3-2 en prolongation face à l’Océanic, jeudi à Rimouski. 

Roy entend finaliser sa formation dès aujourd’hui. « Ce sera réglé demain [aujourd’hui], à part peut-être un joueur ou deux qu’on va garder en surplus en attendant nos Européens. [...] Nous avons joué un très bon match aujourd’hui [jeudi]. Nos jeunes ont bien fait ça. Nous n’avons pas encore joué de 20 ans. Rochette et Dubé n’ont pas joué non plus. On voulait donner la chance à nos jeunes de se faire valoir et ils ont bien répondu », a-t-il analysé. 

L’ancien gardien aime ce qu’il voit de William Rousseau. « Je suis très content de lui. Il est calme devant son filet et il bouge bien. » 

Des casse-têtes pour Beausoleil

Dans le camp de l’Océanic, les bonnes performances généralisées compliquent la tâche du directeur-gérant et entraîneur-chef, Serge Beausoleil. « À part Bergeron et Massicotte, nous avions une très jeune brigade défensive et les gars ont très bien fait. Nous allons avoir un bon meeting ce soir [jeudi], pour ramener l’équipe à 27 joueurs vendredi [aujourd’hui] », a commenté le pilote de la formation du Bas-Saint-Laurent. 

Nathan Ouellet a marqué les trois buts de l’Océanic, lui qui est fermement décidé à se tailler un poste comme joueur de 20 ans. « Je me suis entraîné fort tout l’été pour jouer comme 20 ans avec l’Océanic. J’ai donné mon meilleur match et mes coéquipiers m’ont aidé », a mentionné celui qui a joué avec Luka Verreault et Ludovic Soucy. 

Il a fallu attendre la troisième période pour voir un premier but et il est venu rapidement. À seulement 17 secondes, Nathan Gaucher a donné les devants aux Remparts. Moins d’une minute plus tard, Romain Rodzinski a doublé l’avance des visiteurs. 

Transactions

Les Remparts ont confirmé une transaction jeudi matin. Prêté au Drakkar de Baie-Comeau pour son camp d’entraînement, le défenseur Gabriel Belley-Pelletier est officiellement troqué à la formation de la Côte-Nord en retour d’un choix de 6e ronde en 2023. Belley-Pelletier s’était joint aux Remparts lors de la période de transactions de décembre 2019 en provenance de Shawinigan. Il a participé à 16 parties avec les Remparts. 

L’Océanic a fait l’acquisition de l’attaquant Samy Paré des Tigres de Victoriaville en retour d’un choix de 7e ronde au repêchage de 2022. « Nous sommes très heureux d’avoir mis la main sur Samy. C’est un rapide patineur qui est sur le point de faire son éclosion offensive dans notre circuit », a commenté le directeur général adjoint Danny Dupont.