/lifestyle/food
Navigation

Ces muffins dont tout le monde parle: Madame Labriski en mode (r)évolution

ART-MADAME-LABRISKI
Photo courtoisie Mériane Labrie, alias Madame Labriski.

Coup d'oeil sur cet article

Mériane Labrie, alias Madame Labriski, continue de proposer une cuisine unique et nutritive en exploitant tous les bienfaits de la purée de dattes. Avec son nouveau livre, Ces muffins dont tout le monde parle, elle s’attaque aussi à une vive frustration.

« On va-tu arrêter de se faire accroire qu’on mange des muffins alors que ce sont des gâteaux ? Des fois, c’est pire qu’un dessert ! » s’exclame-t-elle.

<i>Ces muffins dont tout le monde parle</i>, par Madame Labriski<br />
Éditions de l’Homme, 200 pages
Photo courtoisie
Ces muffins dont tout le monde parle, par Madame Labriski
Éditions de l’Homme, 200 pages

Avec son pétillant nouvel ouvrage de recettes, elle continue du même coup à mener son combat alimentaire le plus important. Elle livre une bataille de tous les instants au sucre et au gras, comme elle l’a fait avec succès grâce à ses galettes et biscuits.

Pour elle, il n’y a aucune comparaison entre les créations gonflées d’air vendues dans les supermarchés et les siennes.

« La différence saute aux yeux. On a environ 200 calories de moins. »

La santé a bon goût

S’adressant à tout le monde lorsqu’elle parle cuisine – « la cible chez Madame Labriski va de 4 ans jusqu’à 112 ans », dit Mériane Labrie –, elle rappelle l’aspect universel du muffin.

« Après la galette et le biscuit, le muffin est pour moi ce qu’on aime cuisiner à tout âge, qui apporte du réconfort, qui se fait facilement et qui va plaire à tout le monde. »

En plus d’être bonnes pour la santé, ses petites réalisations au four permettent de générer une forte dose d’énergie.

« Les gens disent souvent : “Mon dieu, tes recettes, ça nourrit !” Oui, et ça va te soutenir longtemps. Et ce n’est pas vrai que ça goûte le gazon. Il y en a qui pensent encore ça et disent : “Voyons, ça ne se peut pas que je mange santé en ce moment”. Eh bien oui. »

Mais santé ne veut pas dire absence d’originalité, d’amusement et de décadence.

« J’ai une recette qui s’appelle La Grande Reine ; dans le livre, on s’est amusé et je lui ai mis une couronne de Barbie sur la tête. Ça goûte le gâteau Reine Élisabeth. Le gâteau est quand même consistant, alors le muffin est exactement pareil. J’en ai un qui s’appelle Banane en robe d’été : c’est banane et fraises, tout léger. »

Toucher à tout

Avec cette nouvelle offrande, Madame Labriski n’a voulu prendre aucun raccourci. Si son plaisir évident se lit au fil des pages, le sérieux de sa démarche est éloquent.

Dans son vaste menu – qu’elle propose de consommer à tout moment de la journée –, elle souhaitait ne rien laisser pour compte. Ses muffins sont donc tour à tour fruités, sans noix, paléo et plus. Ils sont proposés avant ou après le sport, pour remplacer le sandwich, pour accompagner n’importe quel repas...

Autre fait d’armes : une option sans gluten et une végane sont proposées chaque fois.

À l’étranger

Après avoir charmé le Québec en proposant Bye bye sucre raffiné, bonjour purée de dattes, son précédent ouvrage culinaire, Madame Labriski fignole les derniers détails de sa grande séduction à l’étranger.

En effet, ce livre sortira en France et aux États-Unis au cours du mois de janvier prochain. Deux mois plus tard, le Canada anglais devrait pouvoir y plonger le nez.

À l’école comme dans le sport  

ART-MADAME-LABRISKI
Photo Audrey McMahon

Parmi les casse-têtes de la rentrée scolaire, il y a les sempiternels combats contre la boîte à lunch. Avec toutes ces allergies, intolérances et restrictions alimentaires qui collent au quotidien, il n’est pas facile d’avoir la cuisine légère.

C’est pourquoi Madame Labriski a inséré une judicieuse icône de muffins approuvés pour les écoles. Ils sont sans noix et sans arachides. Leur utilité saute aux yeux.

Connaissant bien la réalité des jeunes qu’on doit parfois grandement pousser à manger des aliments nutritifs, la maman de deux enfants a beaucoup travaillé avec les légumineuses. À preuve, elle a imaginé le Showcolat en cavale ! (haricots noirs), LaBronzette (pois chiches) et le Rendez-vous d’été (lentilles), pour ne nommer que ceux-là.

« Pouf ! Tu augmentes super gros tes fibres, tu augmentes aussi tes glucides alors tu vas être soutenu plus longtemps, explique-t-elle. Aux pépites de chocolat ou double chocolat, c’est rempli de légumineuses... Ni vu ni connu ! »

Avant et après avoir bougé

Parce que l’activité physique et la santé vont de pair, la dynamique Madame Labriski a travaillé avec une spécialiste en nutrition pour le sport. 

Rêvant toujours d’alimenter les athlètes olympiques, elle est bien consciente que le muffin n’a pas une image aussi séduisante que les barres énergisantes ou les suppléments lorsqu’on élabore des menus en fonction d’exercices. Or, elle veut changer cela.

« C’est vrai qu’on boude le muffin. Avant, c’est excellent, et après aussi, pour la récupération.

« C’est une petite bombe de glucides, ajoute-t-elle. C’est parfait. À la fin de mon livre, j’ai mis des muffins dans une tasse et chacun contient un œuf. Tu as toutes tes protéines... »

Afin de faire du muffin son partenaire d’entraînement idéal, on peut se tourner vers le Rock le soleil ou la Poignée sportive avant le départ, alors qu’on peut se laisser tenter par l’Indice Reese ou le Bulldozer infatigable dès le retour.

Indice Reese  

ART-MADAME-LABRISKI
Photo courtoisie

Cliquez ici pour consulter la recette.

Les Truffeskis  

ART-MADAME-LABRISKI
Photo courtoisie

Cliquez ici pour consulter la recette.

Tit’ours  

ART-MADAME-LABRISKI
Photo Audrey McMahon

Cliquez ici pour consulter la recette.

Ah! Bomba Rosaaa, le muffin  

ART-MADAME-LABRISKI
Photo courtoisie

Cliquez ici pour consulter la recette.

La Fée des champs  

ART-MADAME-LABRISKI
Photo courtoisie

Cliquez ici pour consulter la recette.

On mannnnge!  

ART-MADAME-LABRISKI
Photo Audrey McMahon

Cliquez ici pour consulter la recette.

Banane et noix  

ART-MADAME-LABRISKI
Photo courtoisie

Cliquez ici pour consulter la recette.

La Duchocolàlà  

ART-MADAME-LABRISKI
Photo courtoisie

Cliquez ici pour consulter la recette.

Glacé, le matcha  

ART-MADAME-LABRISKI
Photo courtoisie

Cliquez ici pour consulter la recette.

Chaud, le chocolat 

ART-MADAME-LABRISKI
Photo courtoisie

Cliquez ici pour consulter la recette.