/news/coronavirus
Navigation

Dernière mise à jour :

Suivez les derniers développements
Voir les derniers chiffres >

Québec

Nombre de cas

Canada

Nombre de cas

Monde

Nombre de cas

Décès

COVID-19: erreur dans la liste des écoles touchées

Coup d'oeil sur cet article

Deux écoles du Saguenay–Lac-Saint-Jean se sont retrouvées par erreur sur la liste des écoles touchées par la COVID-19. Il s'agit de l'école Saint-Joseph d'Hébertville et du Collège Saint-Ambroise.

• À lire aussi: Le nombre d’écoles touchées par la COVID-19 augmente, le ministre Jean-François Roberge se fait rassurant

Les directions de ces établissements ont été forcées de corriger le tir après avoir reçu de nombreux appels de parents qui se questionnaient.

«Il s'agit d'une erreur et celle-ci sera rectifiée rapidement. Aucun de ces établissements ne compte un cas positif à la COVID-19 en date du 8 septembre 2020», peut-on lire dans le courriel que les centres de services scolaires de la Jonquière et du Lac-Saint-Jean ont fait parvenir aux parents mardi matin.

«C'est ma conjointe qui m'a appelée [mardi] matin me disant qu'il y avait un cas à l'école ici de Saint-Ambroise», a confié le propriétaire du marché Alqui de St-Ambroise, Raphaël Tremblay.

Ce dernier n'a pas paniqué, même si ses enfants fréquentent le Collège Saint-Ambroise. Comme la grande majorité des parents rencontrés mardi aux abords de l'établissement situé sur la rue Blackburn, il se méfie des informations qui ne proviennent pas directement de la direction de l'école.

«On y va au jour le jour et on espère que cette blague-là va finir un jour. Je vais m'en tenir à ce que la directrice va dire. Elle connaît ses étudiants, sûrement mieux que les autorités de la santé. Donc, au niveau du décompte régional ou national, on va en prendre et en laisser ç'a l'air», a-t-il expliqué.

«Moi, je vais vraiment me fier à ce que la directrice me donne comme information», a indiqué une autre mère de famille à TVA Nouvelles.

Les centres de services scolaires rappellent que si un cas positif est rapporté à l'intérieur des murs d'une école, un avis sera transmis dans les plus brefs délais à tous les parents et membres du personnel de l'établissement scolaire concerné.

Leurs directions ne sont d'ailleurs pas en mesure de préciser l'origine de cette confusion. La direction régionale de santé publique non plus. Elle réfère plutôt au ministère de la Santé et des Services sociaux qui serait chargé de compiler les données de l'ensemble de la province.

Un résumé pertinent de la journée,
chaque soir, grâce aux diverses
sources du Groupe Québecor Média.