/sports/soccer/impact
Navigation

Faire coup double

Une victoire contre Toronto aiderait l’Impact dans son classement en MLS et au Championnat canadien

FBL-CONCACAF-SAPRISSA-MONTREAL
Photo d'archives, AFP Thierry Henry espère voir les joueurs de l’Impact être incisifs, ce soir, contre leurs rivaux du Toronto FC.

Coup d'oeil sur cet article

Mine de rien, une victoire de l’Impact contre le Toronto FC mercredi soir donnerait une très grande chance à l’équipe de Thierry Henry de participer à la finale du Championnat canadien.

Car, bien sûr, il s’agit d’une rencontre de la MLS, mais en ces temps particuliers, il s’agira aussi d’une quatrième rencontre pour les Montréalais dans ce minitournoi qui s’inscrit aussi dans le cadre du Championnat canadien et dont le vainqueur participera à la finale contre le gagnant du tournoi de la Première ligue canadienne.

L’Impact (6 points) rejoindrait Toronto (9 points) en tête du classement avec une victoire et n’aurait donc besoin que d’un match nul dans les deux dernières rencontres face aux Whitecaps de Vancouver pour s’assurer du titre puisque ce sera le dernier match des « Reds » dans cette phase du calendrier de la MLS.

« On sait que si on gagne mercredi soir, on est en très bonne position pour remporter ce minitournoi, a insisté Samuel Piette. Il faut y aller comme on l’a fait à Toronto, en n’étant pas passifs et en étant une équipe qui veut aller vers l’avant, tant offensivement que défensivement. »

On pourrait aussi ajouter qu’à l’échelle de la MLS, une victoire permettrait à l’Impact de passer du 6e au 4e rang dans l’Est avec un match de plus à disputer que toutes les formations qui le devancent.

Plus incisifs

Comme l’a mentionné Piette, le Bleu-blanc-noir doit jouer avec cette envie de se projeter vers l’avant, peu importe qu’il ait le ballon ou pas.

« Il ne faut pas être passifs et leur laisser faire le jeu parce que c’est comme ça qu’ils deviennent dangereux », a noté Piette.

Thierry Henry espère surtout que ses ouailles soient un peu plus opportunistes autour du filet de Quentin Westberg.

« On doit finir un peu mieux. On s’est créé beaucoup d’occasions contre Toronto, mais notre système nous permet de bien défendre et de bien attaquer. »

Nouveau rôle

Depuis quelques matchs, on constate que Henry emploie Samuel Piette, Victor Wanyama et Emanuel Maciel dans un triangle défensif en milieu de terrain et que les choses commencent à cliquer.

Piette, pour un, se retrouve dans un rôle un peu plus offensif alors qu’avant, il était un milieu purement défensif.

« Quand on te met dans une position où tu n’as jamais évolué avant, tu as besoin de quelques matchs pour t’adapter et c’est ce que je suis en train de faire.

« Je continue de récupérer des ballons, alors si je peux contribuer des deux façons et en faire plus offensivement, ça va faire de moi un meilleur joueur. »

Depuis le début, Henry a toujours dit qu’il ne voit pas pourquoi l’arrivée de Wanyama pourrait poser problème même si Piette et lui occupent le même poste.

« Je ne sais pas ce qu’on demandait à Sam avant, mais avec nous, on lui demande de jouer plus vers l’avant. Il le fait très bien et il a compris la position.

« On m’a déjà demandé si Victor et Sam pouvaient jouer ensemble. Mais je crois que les trois peuvent jouer ensemble,
Victor, Manu et Sam. » 

Élire domicile Au New Jersey ?

On ne peut pas passer sous silence l’éléphant dans la pièce. En effet, est-ce qu’il s’agira du dernier match de la saison
au stade Saputo ? Les détails sont encore tenus secrets sur la suite de la saison de la MLS, mais il a été question que
l’Impact s’installe au Red Bull Arena, dans le New Jersey, pour conclure le calendrier régulier.

« On est en mode adaptation depuis le début, a souligné Henry. Peu importe ce qui va se passer, on va s’adapter et l’accepter. »

Quant aux joueurs, ils ne sont évidemment pas chauds à l’idée et Piette a marché sur des œufs en abordant la question.

« On en sait très peu. On ne sait pas s’il va y avoir une bulle. Je ne peux pas vraiment dire si je veux y aller ou pas. Personnellement, je n’ai pas encore assez d’infos pour prendre cette décision. »


L’Impact a fait l’acquisition d’une place de joueur étranger jusqu’à la fin de la saison 2021 auprès du D.C. United en retour d’une somme totale de 225 000 $ d’allocation générale répartie sur les deux saisons. Cette place devrait servir à accueillir le défenseur Mustafa Kizza, acquis en juillet dernier.