/news/society
Navigation

Les morsures de chien seraient fréquentes au Québec

Pomeranian dog feeling angry
Photo Courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Le nombre de Québécois qui sont mordus par des chiens serait élevé, selon un sondage commandé par la Société CaniChazz qui œuvre pour la prévention de morsures de chien. 

Se basant sur un coup de sonde de Léger réalisé en janvier dernier, CaniChazz a estimé mardi que les morsures dans la province sont sous-estimées.

Environ 44 % des personnes interrogées ont indiqué avoir déjà été mordus par un chien dans leur vie et/ou connaissent un membre de leur famille victime de morsure de chien. Ainsi, 28 % ont dit avoir déjà été mordus, dont 7 % dans la dernière année.

En extrapolant ce pourcentage à l’ensemble de la population québécoise, l’organise indique que rien que l’année dernière, 160 021 Québécois ont été mordus par un chien et qu’il y a eu 310 morsures de chien par jour sur une personne mineure.

Autre donnée de ce coup de sonde mené auprès de 1003 personnes, plus de 30 % des répondants ont dit avoir peur lorsqu'ils croisent un chien dans la rue et ne pas savoir comment se comporter.

«Ces données mettent en lumière une situation définitivement sous-estimée», a fait savoir Rose Proulx, comportementaliste canin et fondatrice de La Société CaniChazz qui souhaite mettre en lumière la grande prévalence de morsures au Québec.

«La prévention apparaît, et de loin, être la première piste de solution sur laquelle tous devraient se pencher, a-t-elle ajouté par communiqué. Les enfants ont accès à des cours de prévention pour la sécurité à vélo et à la piscine, mais aucune stratégie n'est élaborée en ce qui concerne les chiens, qui sont pourtant très présents dans leur environnement.»