/sports/soccer
Navigation

L’étoile du TFC commence à pâlir

L’étoile du TFC commence à pâlir
Photo Anne-Marie Sorvin

Coup d'oeil sur cet article

Il y a une semaine, le Toronto FC se pavanait au sommet du classement de la MLS et n’avait pas encore perdu un match. Mais les choses changent vite et l’équipe de Greg Vanney vient de subir deux revers consécutifs.

Finis le piédestal et la saison sans défaite. De plus, les « Reds » ont chuté au 3e rang de l’Association Est.

« Dans les deux derniers matchs, on a dominé pour la possession du ballon dans le tiers offensif, mais les choses ne sont pas allées dans la direction qu’on voulait », a concédé Ayo Akinola.

« C’est notre dernier match avant un moment, alors c’est comme une finale pour nous, même si un calendrier semble en préparation, a indiqué l’entraîneur-chef Greg Vanney. C’est notre dernière occasion d’avoir un impact sur ce championnat et de nous donner une chance de jouer pour un titre. »

« Pour nous, c’est un match que l’on doit gagner parce que le classement est serré. Une victoire nous place dans une bonne situation, a ajouté Akinola. Ça n’a pas besoin d’être un beau match, une victoire de 1 à 0 nous serait suffisante. »

Urgence

« Il y a un sentiment d’urgence en termes d’exécution, a ajouté Vanney. Nous avons offert des prestations solides d’un point de vue statistiques. Nous avons contrôlé les matchs.

« Mais nous devons mieux gérer les situations devant notre but et surtout mieux défendre sur les phases arrêtées. Michael est un meneur dans ces circonstances et sans lui, il faut s’assurer que quelqu’un assume ce rôle. »

On se rappellera que Bradley s’est blessé au genou lors du match contre l’Impact, la semaine dernière. Un ligament étiré va le tenir à l’écart du jeu pour plusieurs semaines.

Thierry Henry estime que Bradley manquera à son équipe à tous les points de vue et pas seulement lors des phases arrêtées, où il est très important.

« Michael Bradley manque, peu importe si c’est des coups de pied arrêtés ou non. C’est un très bon joueur qui arrive à maîtriser le tempo du match et quand il n’est pas là, c’est sûr qu’il manque. »

Gérer Jozy

Par ailleurs, on n’a pas énormément vu Jozy Altidore cette saison. Le gros attaquant du TFC a été blessé et a mis du temps à retrouver la forme.

Vanney doit gérer son utilisation et reconnaît que ce n’est pas toujours évident pour lui puisque Altidore peut être très efficace pour déranger la défense adverse.

« On préfère lui donner l’essentiel du match, mais parfois avec des rencontres rapprochées, on le gère un peu.

« Si nous avons une bonne séquence de possession, il peut nous aider à créer de l’espace parce que, sinon, on peut manquer de timing sur nos centres et il faut alors faire recirculer le ballon. »