/news/currentevents
Navigation

COVID-19 : pas d’Halloween à Los Angeles

Coup d'oeil sur cet article

Le porte-à-porte pour récolter les bonbons d’Halloween sera interdit cette année, à Los Angeles, afin d’éviter la propagation de la COVID-19, ont annoncé les autorités locales.

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie de COVID-19

Le département de santé publique du comté de Los Angeles a justifié sa décision en expliquant, dans un communiqué, qu’il était «très difficile de maintenir la distanciation sociale sur les perrons et les entrées de maison, particulièrement dans les quartiers populaires auprès de ceux qui passent l’Halloween», a rapporté CNN mercredi.

Les directives interdisent également de distribuer des bonbons à partir d’une voiture et les rassemblements et fêtes avec des personnes ne résidant pas à la même adresse, même à l’extérieur.

Les carnavals, festivals, spectacles et maisons hantées ne seront pas permis non plus.

  • Écoutez le commentaire de Geneviève Pettersen à QUB radio:

Pour célébrer la fête, la santé publique propose d’organiser des fêtes en ligne ou des parades de voitures lors desquelles tous les participants resteraient à bord de leur véhicule.

Le comté de Los Angeles est le plus populeux des États-Unis comptant plus de 10 millions d’habitants. Il se trouve toujours dans la première étape de déconfinement du plan en quatre étapes de l’État de la Californie.

Mardi, le comté rapportait 249 241 cas positifs de la COVID-19 et 6036 décès.

La semaine dernière, le maire de Los Angeles, Eric Garcetti, a parlé d’une «bonne nouvelle» en soulignant que le nombre de patients hospitalisés en raison du coronavirus dans la ville était à son niveau le plus bas depuis avril.

Il a cependant mis en garde les résidents qu’ils ne devaient pas confondre l’amélioration dans le nombre d’hospitalisations et le taux d’infections. Il a également rappelé que les restrictions imposées dans le comté allaient demeurer en place.