/sports/soccer/impact
Navigation

«Faudrait le dire à la MLS»

«Faudrait le dire à la MLS»
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Sans contredit, l’Impact de Montréal est en progression par rapport à l’an dernier. Celle-ci se mesure d’ailleurs par sa défense qui n’accorde que très peu de buts depuis le retour du confinement. 

À l’analyse, on peut dégager sa structure de jeu resserrée sous l’égide de Thierry Henry, mais on doit aussi insister sur l’apport individuel des différents joueurs.

Dans le balado «XI MTL», Vincent Destouches souligne l’apport du jeune défenseur Luis Binks et à quel point sa présence permet à l’Impact d’être plus étanche derrière.

«Binks, il est très bon. Il faudrait peut-être même le dire à la MLS», souligne l’analyste en faisant référence à la propension du circuit Garber de mettre en avant les jeunes joueurs issus de l’Oncle Sam... et de peut-être oublier d’autres marchés.

Une saison réussie

Au cours du même épisode de «XI MTL», Destouches, Frédéric Lord et Hassoun Camara réfléchissent sur les critères qui feraient de la saison 2020 de l’Impact une réussite.

«Je veux voir l’équipe progresser dans le jeu», insiste Camara, pour qui l’amélioration du club se mesure sur la pelouse.

«J’irais plus loin, insiste Lord, la réussite va se mesurer dans l’état d’esprit à la fin de la saison. Et si on a besoin d’un marqueur clair, je dirais une victoire au premier tour des séries éliminatoires de la MLS.»