/sports/racing
Navigation

Formule 1: Pérez se fait montrer la porte

Ça bouge chez Racing Point

Lance Stroll et Sergio Perez
Photo AFP Lance Stroll et Sergio Perez

Coup d'oeil sur cet article

Tous ceux qui ont prétendu, au cours des dernières semaines, que le volant de Lance Stroll était menacé au sein de l’écurie de F1 Racing Point la saison prochaine devront ravaler leurs paroles.

• À lire aussi: Sergio Pérez et... Racing Point dans l’attente

Dans un long message publié sur les réseaux sociaux mercredi, Sergio Pérez, partenaire du jeune pilote québécois, a annoncé la fin de son association avec l’équipe à la fin de la présente saison.

Quelques minutes plus tard, Racing Point, dirigée par Lawrence Stroll, le père de Lance, confirmait la nouvelle par voie de communiqué, même si le contrat du vétéran mexicain était valide jusqu’à la fin de 2021.

« Ça fait un peu de peine »

Nostalgique dans ses propos, Pérez reconnaît que cette décision n’était pas la sienne.

« Ça fait un peu de peine parce que j’ai parié sur cette organisation dans des moments difficiles, a raconté le pilote de 30 ans. Nous avons surmonté des obstacles importants ensemble et je suis très fier d’avoir sauvé l’emploi de plusieurs employés de l’entreprise. »

Pérez, quatrième pilote le plus expérimenté du plateau actuel, derrière Kimi Räikkönen, Lewis Hamilton et Sebastian Vettel avec 182 départs en F1, a raté deux épreuves cette année après avoir contracté la COVID-19.

Engagé à temps plein dans la discipline-reine du sport automobile depuis 2011, il souhaite poursuivre son aventure l’an prochain en F1 quoique les ouvertures qui s’offrent à lui sont plutôt rares.

Or, les deux options pour Pérez se situeraient chez Alfa Romeo ou Haas, dont les pilotes sont en fin de contrat.